Actu

Tesla n’a pas la meilleure stratégie d’ADAS selon Euro NCAP

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Avec une nouvelle méthodologie d’évaluation, Euro NCAP a testé dix véhicules pour noter leurs compétences en matière d’aides à la conduite de niveau 2 sur autoroute. Les meilleurs ne sont pas toujours ceux que l’on croit.

 

La multiplication des modèles équipés de systèmes d’aides à la conduite de niveau 2 se multipliant, l’Euro NCAP ne pouvait rester de marbre. L’organisme européen s’est donc penché sur la question pour la deuxième fois, en lançant une campagne de tests, avec dix véhicules, sur autoroute pour évaluer et classer les systèmes selon leurs performances. Une liste de modèles qui comprend l’Audi Q8, la BMW Série 3, le Ford Kuga, la Mercedes GLE, le Nissan Juke, la Peugeot 2008, la Renault Clio, la Tesla Model 3, la Volkswagen Passat et la Volvo V60.

 

Les examens réalisés sur huit sites de sept pays ont permis d’étalonner un nouveau process d’évaluation qui sera utilisé à partir de maintenant par l’Euro NCAP. Il consiste à décomposer les systèmes en quatre critères, dont l’implication du conducteur et les technologies d’assistance dans une catégorie et les compétences en matière d’assistance et la sécurisation de secours, dans une seconde. L’organisme additionne enfin les deux notes les plus basses de chaque catégorie pour obtenir un résultat objectif.

 

Si les yeux étaient forcément rivés sur les résultats de Tesla, il s’avère que les scores les plus impressionnants ont été obtenus par un véhicule allemand. En effet, selon Euro NCAP, le Mercedes GLE a surpassé les autres modèles de l’échantillon. Aux incomparables notes obtenues par la voiture californienne dans le domaine de la technologie d’assistance (91/100) et des mesures de sécurité d’urgence (95/100), le SUV allemand a opposé une homogénéité de haut niveau, glanant des notes allant de 85 à 89/100 en fonction des critères.

 

Tesla pêche par la philosophie de son système qui n’offre concrètement que deux modes : conduite manuelle ou conduite automatisée. Euro NCAP reproche à la Model 3 de ne pas impliquer le conducteur dans un jeu de complémentarité, alors que la législation impose toujours, dans le monde, que ce dernier reste vigilant. Une collaboration entre l’individu et la machine dans laquelle les premiums allemands sont passés maîtres, alors qu’à l’instar de la BMW Série 3, cette notion restait jusqu’à présent perfectible.

 

Dans le rang des généralistes, la Renault Clio et la Peugeot 2008 ont été classés dans la catégorie “Performances de base”. En l’absence de technologie de pointe propre aux systèmes plus avancés testés, les deux modèles offrent un niveau d’assistance relativement modeste qui garantit que le conducteur reste engagé dans sa conduite. Elles auront à améliorer l’emploi de leurs ADAS pour espérer combler le retard sur la Volkswagen Passat, le Nissan Juke et la Volvo V60 qui ont été classés par les experts de l’Euro NCAP dans la catégorie “Performances moyennes”. Dernier membre du panel, le Ford Kuga brille. “Bien équilibré“, comme le souligne le rapport Euro NCAP, le SUV obtient de “bonnes performances“, selon le système de classification.

www.journalauto.com

Source link

Newsletter