Actu

Malus au poids : finalement instauré à partir de janvier 2021 !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

On pensait la mesure mise de côté après son rejet ces derniers jours par la commission des finances de l’Assemblée nationale. Finalement, et malheureusement, il n’en est rien. Un malus lié au poids des véhicules va bel et bien voir le jour.
En effet, selon une information des Echos, un amendement au projet de loi de finances pour 2021 va instaurer ce malus. Celui-ci entrera en vigueur à partir du 1er janvier prochain et concernera finalement les véhicules de plus de 1,8 tonnes et non plus 1,4 tonnes comme le prévoyait une première mouture.
Les SUV les plus populaires épargnésConséquence, une majorité de modèles devrait être épargnée, et notamment les SUV les plus populaires comme par exemple le Peugeot 3008.
"L’alourdissement du parc automobile, c’est + de matériaux et d’énergie consommés, + de pollution, – d’espace public disponible. Le malus au poids que nous instaurons est un signal fort et nécessaire pour mieux prendre en compte l’empreinte écologique des véhicules les plus lourds.", a confirmé sur Twitter la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili.
L’alourdissement du parc automobile, c’est + de matériaux et d’énergie consommés, + de pollution, – d’espace public disponible. Le malus au poids que nous instaurons est un signal fort et nécessaire pour mieux prendre en compte l’empreinte écologique des véhicules les plus lourds
— Barbara Pompili (@barbarapompili) October 15, 2020 Les véhicules électriques et hydrogène seront également exemptés de malus et des ajustements seront prévus pour les voitures hybrides et les familiales sept places.
Parce que l’électrification du parc automobile est une priorité pour réduire les émissions de CO2 du secteur, les voitures électriques seront exonérées de malus au poids. Il y a par ailleurs des ajustements pour les familles nombreuses, comme le demandait la @Conv_Citoyenne. https://t.co/oTCwz46TwY
— Barbara Pompili (@barbarapompili) October 15, 2020 En revanche, les lourds modèles dans leurs versions thermiques, comme l’Audi Q5, la Volvo XC90 ou encore la Mercedes Classe S pour n’en citer que quelques-uns, n’y couperont pas.
Pour le moment, le montant de ce malus n’a pas encore déterminé. Affaire à suivre donc…
Sources : Les Echos, BFM, RTL
Lire aussi

Malus au poids : c’est non (pour l’instant) !

Newsletter