Actu

Ford s’adresse à la concurrence pour limiter sa moyenne de CO2

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Ford pensait sans doute pouvoir échapper à la sanction sans l’aide de quiconque, mais l’année 2020, imprévisible s’il en est, en aura décidé autrement. Comme le rapporte entre autres le Financial Times, la firme de Detroit cherche un autre constructeur automobile avec qui s’associer pour abaisser sa moyenne d’émissions de CO2. Le réglementation européenne impose en effet une limite de 95 g/km par voiture vendue d’ici la fin de l’exercice en cours. Un seuil au-delà duquel les industriels s’exposent à de lourdes amendes se chiffrant à plusieurs millions, voire milliards d’euros. Garantissant aux constructeurs une certaine marge de manoeuvre, les textes les autorisent néanmoins à se regrouper pour compenser l’excédant d’émissions des uns par le solde des autres moyennant finance.
Allant au devant de sévères pénalités, c’est ainsi que Fiat-Chrysler, pas vraiment en avance sur l’électrification de ses différentes gammes, n’a pas tardé à solliciter Tesla dès la fin 2019.
Pour ce qui concerne le groupe à l’ovale bleu, il souffre d’une conjonction d’évènements : la survenue d’une pandémie et la suspension temporaire, au mois de septembre, de la commercialisation du Kuga Plug-in Hybrid pour cause de risque d’incendie, ralentissant d’autant plus les ventes de véhicules au taux de CO2 contenu.
Parmi les bons élèves, Renault, bien aidé par la diffusion de sa Zoé, et Volvo, dont les ventes d’hybrides ont connus une franche progression ces derniers mois, ont fait savoir qu’ils étaient prêts à céder leurs crédits…Lire la suite sur Auto moto : magazine auto et motoThe post Ford s’adresse à la concurrence pour limiter sa moyenne de CO2 appeared first on Auto moto : magazine auto et moto.

Newsletter