Actu

“50 % d’hybrides rechargeables en 2021”

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

L’objectif de Volvo Car France pour 2021 vient confirmer le succès de la stratégie d’électrification de la marque. Une première étape réussie à l’heure où s’ouvre un nouveau chapitre avec le XC40 Recharge, le premier modèle 100 % électrique du suédois.

 

Avec 41,7 % de ses ventes en hybrides rechargeables, à fin octobre 2020, Volvo France est, dans l’univers premium, la marque qui affiche le mix le plus élevé. Volvo pèse environ 1 % du marché français, mais 10 % sur le seul segment des PHEV. En volume, cela représente 5 201 unités. “Nous avions pris ce pari début 2020, se souvient Christophe Duchatelle, directeur commercial de Volvo Car France, nous avions été volontaristes et nous sommes aujourd’hui parfaitement en ligne avec cet objectif.” Rappelons qu’en 2019, les PHEV représentaient seulement 18 % des ventes de la marque dans l’Hexagone.

 

Alors certes, la crise du coronavirus a eu un impact sur les volumes mais Volvo devrait toutefois faire mieux que le marché. “Après le premier confinement, il y a eu une accélération des prises de commandes et nous devrions terminer l’année avec un déficit de 15 % de commandes” explique le directeur, qui estime que la chute du marché français en 2020, en immatriculations, sera proche de 30 %. Pour l’heure, à fin octobre, Volvo affiche 12 459 immatriculations (-26,4 %) mais la marque compte sur un portefeuille de commandes de près de 5 000 unités, dont 1 500 sont aujourd’hui dans le réseau et livrables.

 

Mais revenons aux PHEV. Volvo propose cette technologie depuis 2012 et recueille aujourd’hui les fruits de cette stratégie. D’ailleurs, Volvo est l’une des rares marques à ne pas s’inquiéter des normes CAFE et des amendes potentielles. En France, Volvo affiche une moyenne d’émissions de CO2 de 96 g/km alors que l’objectif européen 2020 du groupe Geely, dont le suédois fait partie, est de 110,3 g/km. “Volvo France a été un bon contributeur à ce résultat européen avec l’un des meilleurs ratio PHEV/volume” souligne Christophe Duchatelle. Une performance globale qui va donc permettre au groupe Geely, qui affiche une moyenne de 103,1 g/km, à fin août 2020, de vendre des crédits CO2 à d’autres constructeurs comme c’est déjà le cas avec Ford.

 

Cette montée en puissance des PHEV chez Volvo France ne faiblit pas. Les commandes de XC60 et de XC90 hybrides rechargeables progressent respectivement de 50 % et 80 %. Sans parler du XC40 qui est le bestseller avec 6 854 immatriculations à fin octobre et dont les PHEV s’adjuge 34,7 % des ventes avec 2 378 unités. Cela explique la performance CO2 du suédois sur le seul mois d’octobre avec une moyenne de 88 g/km.

 

Cette gamme hybride séduit aujourd’hui aussi bien les professionnels que les particuliers. 60 % des ventes B to B de Volvo (60 % du total) concernent des PHEV. La marque a fait un vrai effort de pédagogie avec l’appui d’un outil TCO propre pour expliquer les bons usages et leurs avantages. Ainsi, des gestionnaires de parc ont pu se faire une idée précise, au-delà de l’aspect fiscal, de l’impact de la recharge, et donc de rouler en électrique, sur le TCO. Quant aux particuliers (40 % des ventes), toujours plus sensibles à ces modèles, Christophe Duchatelle pointe l’effet indirect du bonus : “au-delà des 2 000 euros d’aides, une bonne chose, ce dispositif a permis de mettre en lumière cette technologie et de susciter un intérêt plus large.

 

Volvo France est donc un très bon élève en termes d’électrification et il devrait être encore meilleur en 2021. “Pour le prochain exercice, nous visons une part de 50 % pour nos hybrides rechargeables, indique le directeur du commerce, mais nous allons aussi entrer sur le marché du 100 % électrique avec le XC40 Recharge, dont les premières livraisons sont d’ailleurs attendues pour mi-décembre 2020.” Volvo France table d’ailleurs sur un mix de 5 % de véhicules électriques en 2021. Le XC40 Recharge, fort de 408 chevaux, affiche, selon la marque, une autonomie supérieure à 400 km pour un tarif débutant à 59 940 euros.

 

Ce SUV 100 % électrique, qui sera accompagné d’un VE supplémentaire chaque année, est une nouvelle étape qui doit conduire la marque à vendre, en 2025 dans le monde, 50 % de VE et 50 % de PHEV. Volvo France est en très bonne voie pour les 50 % d’hybrides rechargeables, mais pour les 50 % de VE, il faudra encore un peu de patience.

 

www.journalauto.com

Source link

Newsletter