Actu

hommage moderne à la fameuse citadine multicolore

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews Autonews Daily #19 : l’actu auto de la semaine en vidéo

Volkswagen a présenté la troisième génération de la Polo (6N) en 1994, une citadine robuste et moderne qui était la première du nom à être disponible en version cinq portes et à se doter d’éléments de sécurité tels que les airbags et l’ABS. Un code couleur en quatre axes (système “Baukasten”) permettait de différencier les différents volets de personnalisation que proposait la Polo (moteur, finition, options et couleur). Ainsi le bleu représentait le moteur et le châssis, le jaune les équipements de série, le rouge les options et le vert les teintes disponibles. Afin d’expliquer aux clients ce système à quatre couleurs, une vingtaine de Polo multicolores furent présentées en concessions pour faire la promotion de ce nouveau modèle, particulièrement personnalisable. Volkswagen n’avait pas pensé que cette voiture aux pièces de carrosserie de couleurs différentes puisse plaire aux clients, mais ce fut le cas. La décision fut donc prise d’en produire une série limitée d’un millier d’exemplaires, pour commencer.

Simple et ludique

Lancer le diaporama
Volkswagen Polo Arlequin | Les photos des citadines multicolores
+16

Credit Photo – Volkswagen

Volkswagen a eu la brillante idée de faire fabriquer les Polo Arlequin d’une manière très simple : quatre Polo étaient produites dans des teintes différentes, puis les éléments de carrosserie étaient échangés entre les véhicules selon un schéma fixe. Ceci permettait à la fois de simplifier la fabrication de la série limitée mais aussi de proposer plusieurs combinaisons de couleurs possibles aux clients. À l’achat, il était ainsi impossible de savoir à l’avance quelle combinaison exacte de couleurs allait vous être livrée ou quelle était la teinte de base de votre véhicule (visible sur les éléments de support de la carrosserie).

Personnalisation maxi

Personnalisation maxiLancer le diaporama
Volkswagen Polo Arlequin | Les photos des citadines multicolores
+16

Credit Photo – Volkswagen

Les éléments de carrosserie de la Polo Arlequin étaient réparties en quatre ensembles : le premier comprenait le toit, les ailes arrière et les bas de caisse, le deuxième, le bouclier avant et les portières avant, le troisième, le capot, le bouclier arrière et les portières arrières, et enfin le dernier, les ailes avant et la calandre. Les quatre couleurs sélectionnées pour habiller cette citadine unique en son genre étaient le rouge Tornado, le jaune Ginster, le vert Pistache ainsi que le bleu Chagall. L’habitacle était lui aussi personnalisé avec une sellerie “Joker” reprenant les quatre couleurs de base, un gainage en cuir bleu pour le volant, des logos Arlequin répartis un peu partout et une radio Blaupunkt de série. Un porte-clés assorti et un certificat d’authenticité étaient également livrés avec la voiture (pour la première série de 1 000 exemplaires). Suite au succès de la Polo Arlequin, la Golf avait reçu le même traitement en 1996 (246 exemplaires).

3 800 exemplaires

3 800 exemplairesLancer le diaporama
Volkswagen Polo Arlequin | Les photos des citadines multicolores
+16

Credit Photo – Volkswagen

Finalement, Volkswagen produisit pas moins de 3 806 exemplaires de Polo Arlequin en tout, distribués en Allemagne, en Grande-Bretagne et en France principalement. Non vendue en concessions aux Pays-Bas, la citadine colorée y fut pourtant très appréciée et de nombreux modèles ont traversé les frontières à l’époque. Voilà pourquoi la branche locale du géant allemand a décidé de produire un modèle unique de la Polo actuelle (sixième génération) avec les mêmes codes couleur que la Polo Arlequin de troisième génération, 25 ans auparavant. Ce one-off dévoilé le 18 janvier 2021 était une manière d’égayer un peu le Blue Monday. Il n’est malheureusement pas prévu que l’on retrouve cette configuration en concessions, dommage…

[Autonews

Source link