Essais

MG EHS (2021) : l’hybride rechargeable au prix du thermique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

 En bref

SUV compact


A partir de 33 700 €


Autonomie en électrique : 52 km

Absorbé par le géant chinois SAIC en 2007, la marque britannique MG a fait son retour au printemps 2020 sur le marché européen avec un SUV urbain 100% électrique appelé ZS. Surprise : malgré une unique concession située à Paris et une notoriété à reconstruire, les ventes ont été au-delà des espérances avec 653 unités écoulées en quelques mois. Après ce joli coup, MG est bien décidé à renforcer ses bases sur notre territoire. D’ici fin 2021, la marque projette de commercialiser quatre modèles et d’étendre son réseau à 80 points de vente.

C’est avec un SUV compact, long de 4, 57 m, et hybride rechargeable, que MG a choisi d’étoffer son offre. Une offre que l’on peut d’ailleurs qualifier d’agressive tant son prix est bas comparé à la concurrence. Le MG HSE est commercialisé à partir de 33 700 €, bonus de 2 000 € non déduit. Soit près de 10 000 € de moins que ses rivaux européens, les Citroën C5 Aircross, Peugeot 3008 ou Volkswagen Tiguan hybrides rechargeables. Son secret ? Le MG HSE est fabriqué en Chine, à Ningde,puis importé en Europe via les Pays-Bas.

Feux full LED
Feux full LED


Design très sobre et inspiré de la concurrence.
Design très sobre et inspiré de la concurrence.



Est-ce qu’à ce niveau de prix, la marque la joue petit bras ? A première vue, la réponse est non. Le SUV chinois présente un design sobre dont certains éléments comme la calandre, les optiques ou le profil s’inspirent des plus grosses productions actuelles. Ce look passe-partout s’agrémente en série de chromes, de jantes alliage 18’’, de feux full Led et même de clignotants à défilement (avant et arrière) dans cette finition haut de gamme Luxury commercialisée 37 200 € (bonus non déduit). Des éléments facturés au prix fort chez la concurrence.

Malgré quelques défauts, l'habitacle de ce MG est valorisant et s'avère bien mieux équipé que la concurrence à prix équivalent.
Malgré quelques défauts, l’habitacle de ce MG est valorisant et s’avère bien mieux équipé que la concurrence à prix équivalent.


Même constat à bord, où l’habitacle, très conventionnel, s’inspire de nombreuses marques et notamment de BMW, à l’image de la commande de boîte, des aérateurs centraux et du système multimédia. Malgré le prix très contenu, l’ensemble présente bien. Vous aurez ainsi affaire à du plastique moussé sur la planche de bord, des sièges en cuir de qualité et de nombreux inserts en aluminium brossé. Le tout est souligné par une ambiance lumineuse à LED. L’assemblage qui fait généralement défaut aux productions chinoises est ici irréprochable, tout comme la dotation de série en équipement, tout simplement imbattable.

Instrumentation numérique
Instrumentation numérique


Et écran tactile 10 pouces.
Et écran tactile 10 pouces.



Notre version d’essai, haut de gamme “Luxury”, embarque ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle en matière de technologies, comme l’instrumentation numérique de 12,3’’, le système multimédia de 10,1’’ compatible Androïd et Carplay, la caméra 360° ou la conduite autonome de niveau 2. A cela s’ajoute un grand toit ouvrant panoramique, le hayon à ouverture électrique, la sellerie cuir ou encore les sièges avant à réglages électriques. MG a établi une gamme simple, composée de deux finitions avec pour seule option la peinture métallisée (facturée 650 €). De quoi faciliter la logistique et réduire les délais d’approvisionnement, promis à cinq semaines à peine grâce à une liaison maritime directe entre l’usine chinoise et le centre de stockage européen de MG, situé aux Pays-Bas.

Un design sobre, un intérieur soigné et un contenu technologique riche, le tout à des prix bas : sur le papier, le MG EHS a tout pour plaire. En revanche, lorsque vient le moment de l’utiliser au quotidien, les défauts apparaissent et ils sont nombreux. On pense notamment à la lenteur du système multimédia, à la qualité médiocre des caméras 360° ou à l’ergonomie passable des commandes de confort. Malgré une touche de raccourci placée en bas de la console centrale, le conducteur est contraint de manipuler plusieurs fois l’écran tactile pour régler la température ou la ventilation. Durant notre test, plusieurs bugs se sont manifestés, comme par exemple, la commande de hayon électrique qui ne répond pas ou encore le rideau de toit panoramique qui reste bloqué en position ouverte. Ces défauts de jeunesse seraient sans conséquences si le réseau de concessions MG n’était pas aussi réduit.

Beaucoup de place à l'arrière.
Beaucoup de place à l’arrière.


448 litres, c'est beaucoup pour la catégorie.
448 litres, c’est beaucoup pour la catégorie.



A vivre, le SUV de MG tient la corde et conviendra parfaitement à une famille de 4 personnes. Les places arrière offrent un vaste espace aux jambes ainsi qu’une bonne largeur aux épaules tandis que le volume de coffre (448 litres) se place parmi les plus généreux dans la catégorie des hybrides rechargeables.

Caradisiac

Source link

Newsletter