Actu

Pourquoi aimez-vous tant le Peugeot 3008 ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Faites le test : roulez cinq minutes sur la route et comptez le nombre de Peugeot 3008 que vous croiserez. Vous n’en croirez pas vos yeux…

Avril 2009. Peugeot lance le 3008 de première génération sur le marché. Les journalistes critiquent son style extérieur mollasson et pataud, mais louent la qualité de son intérieur et son confort. A cette époque où tous les constructeurs cherchent à profiter du succès commercial incroyable du premier Nissan Qashqai (2007), personne ne mise particulièrement sur le Peugeot. La marque au lion souffre en effet d’une image en forte baisse, les finances deviennent catastrophiques. Mais alors que le groupe PSA se rapproche de la faillite au début des années 2010, le succès du premier 3008 étonne. Malgré le style extérieur décrié par les spécialistes, l’automobiliste français lambda semble apprécier les qualités de ce crossover à la silhouette de gros patatoïde.

Après quasiment 900 000 exemplaires écoulés, le renouvellement du 3008 fait partie des priorités absolues pour le nouveau patron de PSA Carlos Tavares (arrivé en 2014). Le modèle de seconde génération arrive en 2016, avec les mêmes grosses qualités (intérieur superbe et confort à la pointe), en plus d’un style extérieur nettement plus dynamique. Comme au bon vieux temps de la 205, Peugeot croule immédiatement sous les commandes. Le succès du 3008 de seconde génération éclipse celui de la première mouture, avec 800 000 exemplaires écoulés entre la fin 2016 et la fin de l’année 2020. Le crossover familial de Peugeot joue désormais en face des modèles les plus vendus d’Europe, Volkswagen Tiguan et Nissan Qashqai en tête.

Des 3008 partout !

Ces dernières années, le 3008 représentait la deuxième meilleure vente de Peugeot (250 000 exemplaires les bonnes années) et dépassait presque la petite 208. Avec un prix d’achat moyen sans doute assez près des 40 000€, il y avait probablement de quoi en faire de très loin le modèle le plus rentable de la marque. Certes, le 3008 a essuyé une sérieuse baisse l’année dernière, notamment à cause de la crise du coronavirus. Mais alors que la version restylée vient tout juste d’arriver sur le marché, le succès du 3008 n’est sans doute pas prêt de s’arrêter. Modèle le plus vendu de son segment en France, il plaît aussi sur les autres marchés et continuera sans doute longtemps de remplir les caisses de la marque au lion. Encore mieux, son récent petit frère le 2008 (d’un style très proche) cartonne encore plus !

De notre propre constat, ce 3008 semble incarner la voiture familiale parfaite pour une certaine catégorie d’automobilistes. Ils disent apprécier son style, la finition intérieure et le confort de roulage. La consommation raisonnable, grâce à la masse de l’engin particulièrement bien maîtrisée, joue sans doute aussi dans l’équation (d’autant plus qu’il reste des versions diesel au catalogue pour les gros rouleurs). Ces qualités suffisent-ils à expliquer le succès impressionnant du 3008 ? Une chose est sûre : Peugeot et PSA lui doivent beaucoup dans la belle remontée vers la rentabilité réussie après l’arrivée de Carlos Tavares. Et aujourd’hui lorsqu’on roule sur une autoroute en France, le 3008 de seconde génération fait partie des modèles que l’on croise le plus. Essayez de les comptez sur vos trajets, vous constaterez à quel point on en voit beaucoup…

Turbo

Source link

Newsletter