Actu

Le danger des 4×4 à châssis séparé

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Envie de mettre de grosses roues sur votre vrai 4×4 ? Attention, ce genre de véhicule peut vite devenir dangereux sur la route.

La plupart des véhicules possèdent un châssis monocoque, où le châssis et la carrosserie intègrent la même structure. Cette solution technique présente l’avantage d’obtenir un bien meilleur niveau de rigidité structurelle et d’efficacité routière.

A l’inverse, les vrais tout-terrains comme le Jeep Wrangler ou le Suzuki Jimny reposent sur un châssis à échelle, avec une carrosserie soudée sur une structure qui utilise des ponts rigides. Cette solution vise plutôt à offrir le meilleur niveau d’efficacité possible en tout-terrain, mais elle induit une efficacité routière bien moins bonne.

Des vibrations dangereuses

Le Jeep Cherokee préparé visible dans cette vidéo possède lui aussi un châssis séparé. Il bénéficie aussi d’une préparation avec une garde au sol augmentée et de très grosses roues tout-terrain. Mais lorsqu’il dépasse les 80 km/h sur la route, un phénomène catastrophique de vibrations fait trembler le train avant, forçant le conducteur à réduire le rythme drastiquement. Un genre de phénomène que personne ne voudrait expérimenter dans sa vie…

Turbo

Source link

Newsletter