Actu

Mazepin considère que Schumacher est avantagé par sa proximité avec la Scuderia Ferrari

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews racing F1 : Top 10 des vainqueurs de Grand Prix de 1950 à 2020

Le pilote russe a connu un début de saison très compliqué au sein de l’écurie Haas, marqué par ses tête-à-queue et sorties de piste à répétition. Interviewé par la chaîne de télévision française Match TV, le rookie s’est défendu en pointant du doigt le fait qu’il a un accès à peu de matériel, contrairement à son coéquipier, Mick Schumacher. 

En tant que membre de la Ferrari Driver Academy, le fils du septuple champion du monde peut profiter des installations fournies par l’écurie, dont les équipements sont à la pointe de la modernité et dont les moyens sont bien plus importants que ceux de Haas F1 Team. 

“Contrairement à d’autres pilotes, nous n’avons pas la chance d’avoir un simulateur au sein de notre équipe. Nous sommes obligés d’utiliser des modèles que la plupart des pilotes professionnels ont chez eux. En plus, étant donné que je ne suis pas comme mon coéquipier, membre d’une équipe de jeunes pilotes, je n’ai pas accès à un tel privilège. Je vais donc devoir me préparer dans de moins bonnes conditions pour Portimao chez moi à Moscou”, a déclaré Nikita Mazepin.

Le pilote russe n’est pourtant pas à plaindre… Bien qu’il soulève une réelle problématique, rappelons que Nikita Mazepin a tout de même bénéficié d’essais privés intensifs dispensés par l’écurie Mercedes l’année dernière. Grâce à son père, il a pu profiter d’un luxe que peu de rookies peuvent s’offrir. En devenant le principal sponsor de Haas F1 Team, Dmitry Mazepin a grandement contribué à l’intégration de son fils en Formule 1 et injecte beaucoup d’argent pour soutenir son fils, en permettant à l’écurie de se développer. 

 



AutoNews

Source link

Newsletter