Actu

un Drive to Survive avec Amazon Prime Video

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews racing Autonews Daily #32 : l’actu auto de la semaine en vidéo

Chaque année depuis maintenant 3 ans, les caméras de Netflix nous immergent dans les coulisses du championnat de Formule 1. Grâce à la série documentaire Drive to Survive, la discipline a réussi à se populariser et à attirer un public beaucoup plus large. Le programme a d’ailleurs été renouvelé pour une quatrième et cinquième saison. Un succès envié par le MotoGP, qui a décidé de s’inspirer de cette stratégie de communication pour obtenir des résultats similaires. 

Dorna Sports, promoteur du championnat, travaille actuellement avec la plateforme de streaming Amazon Prime Video pour produire un programme équivalent à Drive to Survive. Le projet se concrétise progressivement puisque les équipes de production de Mediapro sont présentes sur le paddock depuis le début de la saison. Pour le moment, la diffusion du programme n’a pas encore été confirmée. Nous n’avons donc aucune information sur un potentiel nom ou une éventuelle date de diffusion. Mais selon Pau Serracanta, manager de Dorna Sports, les intentions du promoteur seront bientôt dévoilées. 

Le projet plaît beaucoup à Lin Jarvis, patron de Yamaha Motor Racing, qui n’a pas manqué d’exprimer son enthousiasme. “J’ai vu toutes les saisons de Drive to Survive, parce que c’est vraiment divertissant. On voit vraiment des choses qu’on ne peut pas voir dans une diffusion classique, ou via les réseaux sociaux. C’est vraiment intéressant et j’imagine que pour les supporters, c’est fascinant de pouvoir voir ce qu’il se passe en coulisses. L’autre côté, c’est que ça peut aussi amener de nouveaux supporters, des gens qui ne savent même pas ce qu’est la Formule 1. Ils sont divertis par les personnalités qui existent et sont intéressés par cette façon de présenter les coulisses sous forme de soap opera”, a-t-il déclaré. 

Lin Jarvis est persuadé qu’un tel programme ne peut rencontrer qu’un franc succès. Selon lui, le MotoGP possède même quelques avantages sur la Formule 1, ce qui le conforte dans cette idée. “Il est évident que le MotoGP pourrait bénéficier d’une plateforme de ce type. Ça ne fait aucun doute. On a des personnalités passionnantes aussi, beaucoup de pilotes sont très particuliers. Nous ne sommes probablement pas aussi politiquement corrects que la Formule 1, donc ça peut créer un bon divertissement selon moi”, a-t-il ajouté.

 

[Autonews

Source link

Newsletter