Actu

le chinois qui se prépare à devancer Volkswagen

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Aiways, tout jeune constructeur chinois aussi audacieux par ses choix de design que par son nom au parfum de chewing-gum à la menthe, vient de dévoiler la version coupé du SUV U5. Le U6 arrivera en Europe en 2021… peut-être avant le Volkswagen ID.5.

Le Aiways U6 sera donc, avec le Volkswagen ID.5 attendu pour la fin de l’année au plus tôt, le premier SUV-coupé compact électrique du marché en Europe. Une niche qu’il seront les deux seuls à occuper, en fait. Et l’ambitieux constructeur chinois pourrait même damer le pion au crossover allemand, en arrivant quelques mois plus tôt. Bon, admettons qu’il n’y a pas grand mérite à avoir la primeur sur ce genre de niche marketing, tout à fait artificielle… Mais placé en haut d’un argumentaire publicitaire ou commercial, cela fait son effet.

L’auto que l’on découvre sur ces premières images officielles reprend la même plate-forme que le SUV U5, à la silhouette plus conventionnelle. Là, il est tout de même curieux de se dire que le designer Kiyoyuki Okuyama, à qui l’on doit les Honda NSX et Ferrari Enzo, a signé cet intrigant objet roulant difficilement identifiable. La ceinture de caisse haute, les montants arrière massifs au possible et la ligne de toit fuyante forment un ensemble qui ne ressemble à rien de familier en Europe.

 

Jusqu’à 500 km d’autonomie ?

L’habitacle présente en revanche un agencement bien plus conventionnel, assez épuré dans l’esprit, tendance Tesla. Planche de bord à l’horizontale et implantation de la large tablette en guise de console centrale évoquent la Model 3.

Concernant la partie technique, aucune information officielle n’a pour l’instant été communiquée. Le U6 devrait logiquement reprendre la motorisation de 204 ch du Aiways U5, alimentée par une batterie de 63 kWh. L’autonomie est estimée entre 400 et 500 km, et pourrait bénéficier, de manière marginale, de l’aérodynamique légèrement plus favorable de la silhouette plus élancée (comme observé avec l’Audi e-tron Sportback, dans un autre registre).

Silence également sur les tarifs, qui devraient être légèrement supérieurs aux 39.300 € demandés par le U5 (avant bonus), mais toujours extrêmement contenus face à la (rare) concurrence. 

 

Turbo

Source link

Newsletter