Actu

Ross Brawn estime que l’écurie pourra bientôt concurrencer les leaders

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews racing WRC : les 7 titres de Sébastien Ogier en chiffres

L’année dernière, la Scuderia Ferrari a réalisé son pire résultat depuis 1980 en arrivant 6e au classement constructeur du championnat. Pourtant, l’écurie italienne semble avoir retenu les leçons de cette saison catastrophique et a entrepris d’importants travaux pour retrouver un moteur performant. Elle a également accueilli un nouveau pilote, Carlos Sainz, qui remplace désormais Sebastian Vettel auprès de Charles Leclerc.

En ce début de saison, les changements apportés à la monoplace semblent avoir permis à l’équipe de déployer un véhicule bien plus performant. Cette année, les résultats sont au rendez-vous et la Scuderia Ferrari se classe actuellement à la 4e place du championnat, à cinq points à peine de l’écurie McLaren. 

Selon Ross Brawn, l’écurie italienne devrait bientôt être en capacité d’accéder au top 2 du classement constructeur. “Il ne fait aucun doute que la SF21 est meilleure que celle de l’année dernière et Leclerc en tire le meilleur parti – et plus encore – à chaque fois qu’il monte dans la voiture. Il ne faudra pas longtemps pour que Ferrari ne frappe à la porte du top 2 et c’est assez remarquable compte tenu de la fin de la saison 2020”, a-t-il déclaré après le Grand Prix d’Espagne. 

Selon le manager sportif de la discipline, le succès que rencontre l’écurie italienne cette saison provient évidemment du développement de la monoplace mais également de la complicité entre Charles Leclerc et Carlos Sainz, qui semble les tirer vers le haut. “L’équipe opère à un très haut niveau, et ils ont un package qui a déjà prouvé qu’il était rapide sur différents circuits. Sur la piste, la voiture a l’air bien et vous n’avez pas le sentiment qu’elle ne mérite pas d’être là où elle est. Il y a aussi une grande dynamique entre Charles et Carlos en ce moment et je ne pense pas que vous puissiez en sous-estimer les avantages. La coopération et la positivité de leurs deux pilotes les aident à avancer et il ne fait aucun doute que lorsque le duo aura la bonne voiture, les deux remporteront des victoires”, a-t-il ajouté. 

Le Grand Prix de Monaco, prochaine étape du calendrier, aura lieu le 23 mai prochain. Une course à domicile pour Charles Leclerc et une nouvelle opportunité pour la Scuderia Ferrari de montrer l’étendue de ses capacités. 

[Autonews

Source link

Newsletter