Actu

Euro 2020 – Italie-Turquie, un match joué d’avance ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

L’Italie fait office de favorite sur le match inaugural de l’Euro 2020 qui l’opposera ce soir à la Turquie. Et sur le strict plan automobile, le match est-il perdu d’avance ?

Dans le cadre de l’Euro 2020 qui débutera ce soir au Stade Olimpico de Rome, amusons-nous à confronter les nations sur le terrain de l’automobile. On commence par l’Italie et la Turquie.

Mach inaugural de l’Euro 2020, la confrontation Italie-Turquie de ce soir ne divise pas beaucoup les bookmakers : les Italiens de la Squadra Azzurra ont largement l’avantage sur le papier (rien que par leur bien meilleur classement FIFA). Mais attention aux pronostics trop sûrs. Sur le plan automobile, en tout cas, les Turques pourraient bien créer la surprise dans les années à venir.

Certes, l’Italie peut compter sur un patrimoine particulièrement riche en la matière. Si la coupe du monde se jouait avec des Formule 1 plutôt qu’un ballon, elle fait bien mieux que le Brésil des footballeurs avec les 16 titres constructeur et les 15 titres pilote acquis rien que par Ferrari (auxquels il faut aussi ajouter ceux d’Alfa Romeo et de Maserati). Les Transalpins font aussi office de référence mondiale absolue en matière de voitures de rêve : Ferrari, Lamborghini, Pagani, Maserati et autres noms en « i » font fantasmer les petits et les grands enfants depuis de longues décennies déjà.

Et si la Turquie battait Tesla ?

Mais l’ancien Empire Ottoman ne s’avoue pas vaincu pour autant. Non seulement ses terres accueillent depuis longtemps les usines des plus grands constructeurs automobiles du monde (Renault, Hyundai, PSA, Toyota, Ford ou même les Italiens de Fiat), mais elles ne se contentent plus d’assembler à bas coût des productions étrangères : inaugurée en grande pompe par le président Erdogan en personne début 2020, la marque Togg veut rivaliser avec les meilleurs modèles électriques du monde.

Dessiné en collaboration avec les designers de Pininfarina (encore des Italiens !), son SUV actuellement en développement profite d’un style élégant, d’une finition très sérieuse et de performances intéressantes. Capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,8 secondes grâce à ses 400 chevaux, il pourra aussi parcourir jusqu’à 500 kilomètres d’un seul trait et se recharger en 30 minutes. Bref, l’Italie gagne pour l’instant. Mais la Turquie possède peut-être un bel avenir automobile. Actuellement, il n’existe d’ailleurs aucun SUV électrique chez nos voisins transalpins…

Turbo

Source link

Newsletter