Actu

Une cycliste s’énerve contre un conducteur de SUV

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Ce conducteur n’a vraiment pas aimé voir une cycliste griller un feu rouge devant son SUV Audi. Mais cette dernière était peut-être dans son bon droit. Tout dépend du fameux panneau M12…

Les cyclistes et les automobilistes sont-ils voués à se battre sur la route ? Il faut bien reconnaître que la cohabitation entre ces deux moyens de locomotion pose parfois problème en ville. Si la proportion de cyclistes en ville va logiquement augmenter dans les années à venir, grâce à la construction d’infrastructures dédiées de plus en plus sécurisées et d’adeptes de plus en plus nombreux, on note régulièrement des incidents entre les deux communautés. Celui filmé dans le Val de Marne il y a quelques jours a déchaîné les passions sur les réseaux sociaux.

Généralement, ces incidents partent quasi-systématiquement d’un acte de conduite dangereuse d’un automobiliste envers un cycliste. Les conducteurs tentent après coup de se justifier en critiquant la conduite des cyclistes, par exemple lorsqu’un vélo circule dans une voie de bus (même si techniquement, le code de la route l’autorise à rouler sur cette voie-là via un marquage spécial).

Un feu rouge grillé, vraiment ?

Dans le cas ci-dessous, c’est un feu rouge grillé par une cycliste qui énerve un automobiliste. Quelques mètres plus tard, ce dernier ouvre sa portière pour protester : « Le feu rouge, c’est pour les vélos aussi ». La cycliste lui répond alors « Il y a un M12 », faisant référence au panneau M12 qui autorise les cyclistes à griller le feu rouge à condition de suivre la ou les directions précisées dans ce panneau. Pour savoir qui a raison ou tort dans ce cas, il faudra donc étudier le panneau M12 qui était disposé au feu rouge en question. D’après la cycliste en tout cas, l’automobiliste a tenté de la faire tomber de vélo. Et ça, c’est évidemment un peu plus grave…

Turbo

Source link

Newsletter