Actu

Brabus 900 Rocket Edition, le Mercedes Classe G le plus délirant au monde

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Après l’AMG GT 63s, c’est au tour du Classe G de passer en mode « Rocket » grâce à de nouvelles mises à jour Brabus. Ainsi il développe 900 chevaux et coûte près de 600.000 euros.

La série de projets « Rocket » de Brabus porte ce nom pour une raison. Peu importe si nous parlons du modèle basé sur la Mercedes-AMG GT63 S ou de celui basé sur la Mercedes-Benz S650, nous savons que Rocket est synonyme de niveaux de puissance absurdes et d’accélérations phénoménales. Le dernier membre de la famille Rocket est basé sur le roi des baroudeurs allemands, le Mercedes Classe G 63 AMG. Ce que vous voyez en photo pourrait facilement être le G63 le plus extrême de tous les temps. Brabus le décrit en fait comme une « supercar en édition limitée », bien que de toute évidence, cela n’ait rien à voir avec la définition même d’une supercar. Néanmoins, la société de tuning a l’intention de construire seulement 25 véhicules du genre, sous le nom de « Brabus 900 Rocket Edition ». Chaque exemplaire coûtera 571.270 euros TTC. Aïe !

Pour cette supercar à l’aérodynamique de boîte à chaussures, vous obtiendrez un moteur V8 fortement retravaillé avec une cylindrée augmentée à 4,5 litres. La puissance maximale de ce bloc bi-turbo est désormais de 900 chevaux et 1.250 Nm de couple maxi. Toutefois, celui-ci est bridé à « seulement » 1.050 Nm pour protéger la transmission qui aurait surement du mal à encaisser autant de force moteur.

Des performances de sportives ?

Brabus dit que l’augmentation de puissance massive transforme le G63 en « une voiture de sport pur-sang » et les performances semblent soutenir cette affirmation. Pour le sprint du 0 à 100 km/h, le 900 Rocket Edition n’a besoin que de 3,7 secondes avant d’atteindre une vitesse de pointe limitée électroniquement à 280 km/h. Rien que ça ! Alors que le groupe motopropulseur dispose évidemment d’assez de puissance pour aller encore plus vite, Brabus dit que les pneus ne sont pas capables de plus. Pire encore, arrêter un Classe G à 280 km/h relève déjà du défi, alors imaginez le système de freinage qu’il faudrait pour stopper la machine si elle allait plus vite encore.

Visuellement, ce Classe G signé Brabus ne ressemble à aucun autre. On remarque notamment un aileron arrière, de nouveaux pare-chocs encore plus agressifs que sur la version AMG « classique », une énorme écope sur le capot pour refroidir le V8 et des roues géantes de 24 pouces. L’attention portée aux détails semble également étonnante à l’intérieur, où il y a un mélange entre un cuir noir pour les quatre sièges individuels et des inserts en fibres de carbone pour le tableau de bord, la console centrale et les panneaux de portes. Bref, ce Classe G Brabus a vraiment un look d’enfer et vous pouvez être certains que vous ne passerez pas inaperçu !

Turbo

Source link

Newsletter