Actu

Daimler et Benz présentaient leur tout premier camion Diesel il y a près de 90 ans

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews story Tour Auto 2020 : visite guidée des autos exceptionnelles au Grand Palais

Pour bien faire, remontons aux origines du moteur Diesel, en 1892, lorsqu’un certain Rudolph Diesel dépose devant l’Office impérial de Berlin le brevet d’un moteur dont la pression de fonctionnement est assez élevée pour que l’allumage s’effectue spontanément. Il ne pense pas immédiatement aux applications dans le monde de l’automobile, qui est à cette époque une industrie balbutiante, mais son invention rencontre un franc succès dans le milieu industriel. Son système peut tout aussi bien servir de générateur électrique, de moteur pour les gros porteurs de la marine marchande et pour bien d’autres applications encore. Il est aussi beaucoup plus fiable et plus rentable qu’une centrale au charbon. Diesel remporte même le Grand Prix de l’Exposition universelle de Paris en 1900, avec son invention qui s’impose rapidement comme le “plus économique des moteurs à pétrole”.

Le camion de Benz & Cie

Lancer le diaporama
Daimler et Benz | Les photos de leur premier camion Diesel (1923)
+8

Photo d’illustrationCredit Photo – Daimler AG

Benz & Cie, entreprise fondée en 1883 par l’inventeur éponyme, ne s’intéresse pas immédiatement au moteur fonctionnant sur le principe inventé par Rudolf Diesel pour ses véhicules particuliers. Cependant, lorsque vient l’idée de créer un camion lourd capable de transporter des charges importantes avec un couple important à bas régime, la solution du moteur Diesel est étudiée. Après plusieurs années de recherche, la société allemande présente un camion avec une charge utile de cinq tonnes (châssis du camion Benz 5 K 3) propulsé par un moteur quatre cylindres Diesel à préchambre développant une puissance de 45 ch à 1000 tr/min. L’économie de carburant par rapport à un véhicule essence de puissance équivalente est spectaculaire, les ingénieurs parlent de 86% de consommation en moins dans le meilleur des cas.

La construction de dix moteurs OB 2 à préchambre débute en 1922 avant les premiers essais routiers dans le nord de la Forêt-Noire en septembre de la même année. Robuste et coupleux, le moteur Diesel de Benz utilise alors de l’huile de pétrole (équivalente aux huiles de lubrification) pour fonctionner, mais il pouvait également être alimenté par “du gasoil, du kérosène, de la Texas oil ou encore de la paraffine jaune ou brune” selon les ingénieurs. Fort de ses bons résultats lors des essais, le moteur OB 2 à préchambre est fabriqué en série à partir d’avril 1923, dans une version développant 50 ch à 1000 tr/min. Le premier camion Diesel de Benz fut exposé à la foire de Berlin fin 1923.

Le camion de Daimler

Le camion de DaimlerLancer le diaporama
Daimler et Benz | Les photos de leur premier camion Diesel (1923)
+8

Photo d’illustrationCredit Photo – Daimler AG

Au cours de la même période que Benz, la Daimler-Motoren-Gesellschaft s’attaque au développement d’un moteur Diesel compact à des fins commerciales et agricoles. Installé dans un camion similaire à celui de Benz, le moteur DMG bénéficie lui aussi d’un excellent rendement énergétique et d’une consommation nettement moindre par rapport à un moteur essence équivalent. Développant 40 ch à 1000 tr/min, il utilise une technologie différente, l’injection directe dans le cylindre, contre le système d’injection indirecte pour Benz, qui s’appuie de son côté sur une préchambre placée dans la culasse, dans laquelle l’injection a lieu.

Le moteur de DMG prouve ses capacités routières lors d’une série d’essais très médiatisée en 1923, où un camion équipé de ce bloc carburant au gasoil enchaîne le trajet aller-retour de Berlin à Stuttgart (630 km séparent les deux villes), une distance spectaculaire pour l’époque. Les premiers véhicules utilitaires Daimler 5C animés par un bloc Diesel (un camion, un camion-benne et un bus) sont présentés en octobre 1923, à Berlin.

Un autre Allemand en soutien

Un autre Allemand en soutienLancer le diaporama
Daimler et Benz | Les photos de leur premier camion Diesel (1923)
+8

Photo d’illustrationCredit Photo – Daimler AG

En 1924, Daimler-Motoren-Gesellschaft met ses intérêts en commun avec Benz & Cie puis en 1926, le groupe Daimler-Benz intègre la marque commerciale “Mercedes” qui lui est étroitement liée. Le principe de fonctionnement du moteur Diesel de Benz est choisi pour poursuivre le développement des véhicules utilitaires au sein de cette nouvelle entité. Le premier moteur Diesel à préchambre développé conjointement est ainsi le six cylindres OM 5 (OM pour “moteur à huile”) en 1927. Ce bloc performant présente une cylindrée de 8,6 litres et une puissance de 70 ch à 1 300 tr/min. Le camion Mercedes-Benz L 5 qui a intégré la gamme la même année était ainsi équipé soit du nouveau moteur Diesel OM 5 soit d’un moteur essence, type M 36, développant quant à lui 100 ch à 2000 tr/min. Les véhicules plus petits, avec des charges utiles comprises entre 1,5 tonne et 3,5 tonnes, étaient uniquement disponibles avec des moteurs essence à carburateur. En effet, Mercedes-Benz était encore sensible à l’avis de la plupart de ses clients, très sceptiques à l’égard du moteur Diesel.

Le moteur OM 5 qui est entré en production en série en 1928 était équipé de la nouvelle pompe à injection Bosch. Robert Bosch avait commencé à travailler sur cette pompe à injection pour moteur Diesel en 1922. En 1927, la technologie d’injection améliorée de Bosch a été présentée et a contribué à l’acceptation de ce système d’entraînement par le grand public. Bosch lui-même était convaincu de la supériorité du moteur Diesel. En 1924, il fut même l’un des premiers clients à commander un camion à motorisation Diesel chez Benz & Cie.

En bref

Les groupes Daimler-Motoren-Gesellschaft (DMG) et Benz & Cie, indépendants l’un de l’autre jusqu’en 1924, ont chacun présenté leur tout premier camion à moteur Diesel, en 1923, seulement un an avant leur fusion. Chacun utilisait une technologie légèrement différente de l’autre, Benz ayant fait le choix du moteur Diesel à préchambre tandis que DMG utilisait l’injection directe. Pour les utilitaires fabriqués conjointement par la suite, c’est la première solution qui fut retenue, avec une nette amélioration de leurs performances globales grâce aux injecteurs Bosch dès 1927.

Paul Niocel

[Autonews

Source link