Actu

Aston Martin Valkyrie AMR Pro : 1000 ch sans hybridation

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Nous l’attendions avec impatience depuis qu’Aston Martin l’avait annoncée sous forme de teaser en fin de semaine dernière. Il y aura bien une Valkyrie plus radicale que celle présentée au salon de Genève 2018. Dédiée à la piste, la Valkyrie AMR Pro abandonne le système hybride et fera hurler son V12 jusqu’à 11.000 trs/min !

Il y aura donc une version inédite de la Valkyrie dans la gamme Aston Martin. Et celle-ci pourrait bien incarner le modèle de route le plus radical qui ait été conçu ces trente dernières années.

Cela rappellera de beaux souvenirs à certains d’entre vous. Notamment les Porsche Dauer 962 Le Mans et Mercedes CLK GTR de la fin des années 90.

Aston Martin vient de présenter officiellement la Valkyrie AMR Pro. Celle-ci partage tout simplement sa conception avec l’hypercar que le constructeur devait aligner au Mans, avant que le programme ne soit abandonné.

Le PdG d’Aston Martin, Tobias Moers, a ainsi déclaré : « En tant qu’expression de la passion et de l’expertise que l’on peut trouver au sein d’Aston Martin et de ses partenaires techniques les plus proches, Valkyrie AMR Pro est un projet incomparable, une version piste sans règles ».

Rien à voir avec une Valkyrie classique ?

Ne prenez pas cette Valkyrie AMR Pro pour ce qu’elle n’est pas. Ce n’est pas simplement une version affermie, allégée, radicalisée avec quelques appendices aéro. Non, les différences avec la version de route sont bien plus profondes.

C’est en effet l’élément le plus visible : l’AMR Pro exploite un nouvel aileron arrière destiné à optimiser encore son aérodynamique extraordinaire. Mais elle repose surtout sur un châssis en fibre de carbone doté d’un empattement allongé de 38 cm. Les voies avant et arrière sont quant à elles élargies de respectivement 9,6 cm et 11,5 cm. Au final, le kit carrosserie se révèle plus long de 26,6 cm pour une stabilité sur piste optimale. 

La Valkyrie AMR Pro produirait ainsi deux fois plus d’appui aérodynamique que la version de route. Et serait capable d’atteindre une accélération latérale supérieure à 3G !


Plus d’hybridation ?

C’est sans doute l’information la plus étonnante concernant cette nouvelle version. La Valkyrie AMR Pro abandonnerait donc le système hybride de la version classique, pour exploiter uniquement le V12 atmosphérique d’origine Cosworth.

Au programme, toujours une cylindrée de 6,5 litres, une puissance de 1000 ch (soit 160 de moins que la version route) et toujours un régime maxi de 11.000 trs/min. Par contre, le poids est évidement revu à la baisse. Ce qui permettrait à cette version AMR Pro d’approcher sur piste les performances d’une Formule 1 ! C’est en tout cas ce qu’Aston Martin annonce. Pour preuve, celle-ci aurait bouclé le circuit du Mans en 3 minutes et 20 secondes. Un chrono très proche de celui des protos LMP1 qui tournent en 3,15 mn ! 

Sachez que les pilotes de Formule 1 d’Aston Martin, Sebastian Vettel et Lance Stroll, contribueront à peaufiner les réglages dynamiques du modèle. Au final, seulement 40 exemplaires de la Valkyrie AMR Pro seront conçus, dont deux prototypes. Les livraisons devraient débuter en fin d’année.


Turbo

Source link

Newsletter