Actu

La citadine d’Alpine va-t-elle ridiculiser les Mini et autres Audi A1 ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

La future citadine sportive électrique d’Alpine ira-t-elle encore plus loin que les Mini GP et autres Toyota GR Yaris en terme d’extrémisme ?

On le sait, Alpine prépare trois modèles 100% électriques pour le milieu de la décennie. La division sportive du groupe Renault a confirmé ses intentions cette semaine, lors d’une conférence de presse où elle a dévoilé le profil de ces trois futurs modèles électriques : un SUV, une voiture de sport et une citadine.

Le profil de la citadine, particulièrement agressif avec un gros aileron de toit, nous intéresse tout particulièrement. Cette citadine sportive, qui remplacera à sa façon l’ancienne Renault Clio RS, se basera vraisemblablement sur la future Renault 5 électrique qui doit arriver d’ici l’année 2023. Elle optera logiquement pour une motorisation plus puissante et un châssis aux réglages plus dynamiques.

Une tueuse de Mini GP ?

Avec un aileron aussi gros et voyant, on se prend à rêver d’une auto à la vocation ultra-sportive. Imaginons un bloc électrique de 300 chevaux entraînant les roues arrière, une batterie d’au moins 50 kWh et une mise au point châssis dans la plus pure tradition Renault Sport. Il y aurait probablement de quoi faire mieux qu’une Mini GP de 300 chevaux, elle aussi appelée à passer au tout électrique dans les années à venir…

Turbo

Source link

Newsletter