Actu

Sebastian Vettel est sanctionné pour avoir gêné Alonso (vidéo)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews racing WRC : les 7 titres de Sébastien Ogier en chiffres

Les qualifications du GP d’Autriche ont une suite disciplinaire, après ce qui s’est passé dans les derniers instants de la Q2 entre Fernando Alonso et Sebastian Vettel. Le pilote espagnol a été ralenti entre les virages 9 et 10 par une Aston Martin, à son tour précédée par les monoplaces de Bottas et Perez qui roulaient à vitesse réduite. Une situation de trafic qui a coûté cher à Alonso, qui sort en Q2 décrochant juste la 14e place sur la grille. Les commissaires ont également écouté les autres pilotes qui étaient en colonne pour comprendre ce qui s’est passé lors de ce tour, pendant lequel beaucoup ont ralenti. Mais à la fin de l’enquête, Vettel a été considéré comme le seul coupable et il a été rétrogradé de trois positions sur la grille.

En effet, un incident tragi-comique entre Alonso et Vettel se serait produit si el Nano n’aurait pas ralenti. La réaction des deux pilotes est intéressante : Alonso frappe son volant, Vettel – en liaison radiophonique – demande des explications à son équipe qu’il considère coupable de ne pas l’avoir prévenu de l’arrivée du pilote Alpine derrière lui.

Pour résumer

Dans cet article, on vous présente les raisons qui ont poussé la direction du Grand Prix d’Autriche à sanctionner Sebastian Vettel. Le pilote Aston Martin a gêné Fernando Alonso, qui s’était élancé pour son tour rapide mais qui, à cause de cette manœuvre, n’est pas passé en Q3.

Francesco Magon



[Autonews

Source link

Newsletter