Actu

est-ce utile de demander la photo du radar ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews Nissan Navara Pro-4X Warrior by Premcar (2021) : le pick-up en vidéo

La loi est la même pour tous. Y compris sur la route. Pourtant cela peut arriver d’être distrait ou « piégé » par un changement de limitation de vitesse immédiatement suivi d’un radar automatique. Et là, la cash machine se met en route. Si les deux ou trois points à vérifier au moment de recevoir votre procès-verbal ne donnent rien (pour contester l’infraction), il vous reste un ultime recours : demander la photo. Ou plutôt les photos.

La demande peut se faire en ligne. Vous devez fournir un scan de votre pièce d’identité, votre certificat d’immatriculation et votre avis de contravention (recto uniquement). Ces trois fichiers (en PDF, JPEG, JPG ou PNG) doivent être envoyés dans un fichier ZIP dont le poids ne doit pas dépasser les 5 Mo. Cette demande peut également être formulée par courrier papier avec les mêmes documents.

Demander les photos de votre infraction peut être utile si vous pensez qu’il y a matière à contester votre excès de vitesse. Après avoir demandé les photos, vous allez recevoir deux clichés : un plan serré de votre plaque d’immatriculation et une autre qui sera un plan plus large sur lequel on doit distinguer la voiture. C’est d’ailleurs la toute première chose à vérifier : est ce qu’il s’agit bien de votre voiture. En effet, vous pourriez très bien être victimes d’une usurpation de plaques d’immatriculations. Ça ne court pas les rues mais ça arrive. Il va sans dire dans ce cas qu’il faut vous rendre immédiatement au commissariat pour le signaler.

Si c’est bien votre voiture et que vous êtes bien au volant, la photo en plan large se doit d’identifier le conducteur. Or les situations sont nombreuses où ce dernier n’est pas reconnaissable :

  • Si la photo est prise de l’arrière
  • Si la photo est floue
  • Si la photo a une faible résolution
  • Si le pare-soleil est baissé
  • S’il y a un reflet sur le pare-brise
  • Si le temps est trop mauvais (forte pluie notamment)
  • Si le conducteur porte une casquette qui masque une partie du visage
  • Etc.

Pas de perte de points mais une sanction pécunière

Si le tribunal de police juge effectivement que vous n’êtes pas reconnaissables, vous ne perdrez pas de points sur votre permis de conduire. En revanche, vous serez dans l’obligation de payer l’amende. Le montant dépendra de l’excès de vitesse commis.



AutoNews

Source link

Newsletter