Actu

Les déclarations d’Alonso sur Hamilton, Ocon, le lutte au titre mondial…et sa pique au directeur de la Formule 1

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews racing WRC : les 7 titres de Sébastien Ogier en chiffres

Fernando Alonso a livré une interview à la presse espagnole vendredi dernier. Parmi les questions que les journalistes lui ont posées, il y en a certaines qui concernent d’autres protagonistes de la Formule 1. Les réponses ont été rapportées par le journal sportif espagnol Marca.

L’autorité d’Hamilton chez Mercedes

Sir Lewis Hamilton | Mercedes | F1 2021Credit Photo – Icon Sport

Alonso se montre assez neutre et discret face à ceux qui décrivent Hamilton comme le marionnettiste de Mercedes. Le pilote britannique serait en train de forcer le passage de Russell chez Mercedes, au détriment de son coéquipier actuel, Valtteri Bottas. À vrai dire, il s’agit d’un téléphone arabe plutôt que d’une déclaration directe de la part d’Hamilton. Mais Alonso décide également de donner son avis sur la question, sans pourtant attaquer ses collègues de F1:

“Ce que je pense est ce que tout le monde pense : normalement, aucun pilote ne peut choisir son coéquipier. Chacun court pour son équipe ; c’est le team qui choisit le second coéquipier qu’il pense être le meilleur pour le bien de l’écurie. Il faut accepter ce fait. Je ne sais pas quelle est leur situation au sein de Mercedes ni quels sont les accords qu’ils ont signés…de toute manière cela ne m’intéresse pas vraiment.

Michael Masi : un directeur trop sévère ?

Michael Masi : un directeur trop sévère ?

Michael Masi : directeur de course et le responsable de la sécurité en F1Credit Photo – Icon Sport

Alonso a commenté aussi le travail de Michael Masi, le directeur de course et le responsable de la sécurité en Formule 1. Masi est connu pour sa capacité d’assurer la sécurité sur la piste comme personne ne l’avait fait auparavant…mais parfois ses décisions sont considérées trop drastiques.

“Je n’ai fait que quelques courses avec Masi, pour l’instant. Certainement, nous avons eu une année de “track limits” un peu plus intense que les autres. Cela a commencé à Bahreïn avec Hamilton et Verstappen, à chaque circuit il semble y avoir une controverse. Nous devons en parler avec lui, clarifier la situation et enfin faire preuve de bon sens entre pilotes. La direction doit être inflexible : il ne faut pas dire tantôt blanc et tantôt noir, et il faut éliminer les ambiguité en termes de réglementation”

La bataille interne : Alonso vs Ocon

La bataille interne : Alonso vs Ocon

Alonso et Ocon | Alpine | F1 2021Credit Photo – Icon Sport

Au début de la saison, Alonso a eu du mal à s’adapter à sa monoplace….peut-être, en raison de la pause de deux ans qu’il a faite avant de revenir dans le Circus en 2021. Mais petit à petit, El Nano d’Oviedo a surpassé Ocon : l’Espagnol devance actuellement son coéquipier de 8 points au classement général des pilotes.

“Les premières courses, Esteban a fait un très bon travail, il a pris le maximum de la voiture, notamment le samedi, et je n’ai pas pu égaler sa performance. J’ai eu un peu de mal à m’adapter, je ne sentais pas très bien les pneus. Cela m’a un peu freiné en termes de performance lors des premières courses. Maintenant je suis plus satisfait et plus à l’aise avec la voiture : je ne sais pas s’il s’agit du progrès que tout le monde a fait après les premières courses. Après il y a des pilotes qui ont des hauts et des bas comme Tsunoda, Ricciardo, Vettel. Je ne connais pas précisément les problèmes d’Esteban Ocon mais je suis sûr que bientôt il sera à nouveau très compétitif.”

La lutte pour le titre

La lutte pour le titre

Hamilton et Verstappen | F1 2021Credit Photo – IconSport

Enfin, Alonso a commenté la bataille pour le championnat. Verstappen semble avoir pris le dessus sur Hamilton. Mais Alonso invite à la prudence : la victoire de Max33 n’est pas donnée. Plusieurs facteurs peuvent chambouler le championnat d’ici la fin de la saison.

“Les performances des équipes sont fluctuantes. La pré-saison n’a été éblouissante pour Mercedes, mais ensuite ils ont remporté les premières courses de manière surprenante. Il faut être très prudent avec Mercedes. Quant à la lutte pour le titre, c’est une année serrée et amusante pour le spectateur. C’est très aléatoire et la plupart du temps la victoire dépend de la température du circuit, regardez les différents résultats de Ferrari lors du double Grand Prix en Autriche…et nous aussi, nous avons eu des hauts et des bas. Il semble qu’il y ait une petite étincelle qui peut tout changer d’un week-end à l’autre. Chaque Grand Prix peut réserver des surprises positives ou négatives.”

Pour résumer

Dans cet article vous pouvez découvrir les dernières déclarations de Fernando Alonso. Le pilote Alpine a livré une interview au quotidien sportif espagnol Marca. À cette occasion, Alonso a parlé de ses objectifs de l’année prochaine, mais il a fait également le point de la saison actuelle.

Francesco Magon



AutoNews

Source link

Newsletter