Actu

Pecco Bagnaia : les rapports avec Rossi, Quartararo, Mir et Stoner

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews racing Fin de carrière pour Romain Grosjean en F1 : les chiffres clés

Pour Pecco Bagnaia, il est étrange de concourir et de converser avec des stars de la MotoGP qu’il pouvait juste admirer à la télévision. Parmi ces personnages, on retrouve Casey Stoner et Valentino Rossi, qui se sont affrontés en MotoGP entre 2007 et 2012 et qui sont actuellement de précieux conseillers pour Pecco. Mais dans le paddock, il n’y a pas qu’eux…

Stoner : l’idole de Ducati

Casey Stoner | Ducati | MotoGPCredit Photo – Icon Sport

L’Australien est le seul à avoir remporté un championnat du monde avec la Desmosedici, en 2007. Pecco Bagnaia, qui a toujours rêvé de courir dans la catégorie reine avec la Scuderia de Borgo Panigale, a donc une grande admiration pour lui. Quand il était enfant, il avait l’habitude de le voir courir contre les autres pilotes. Maintenant, les deux se connaissent : Stoner lui envoie même quelques messages !

“Il m’envoie de temps en temps des messages sur Instagram, ce qui me touche beaucoup.  J’ai toujours pensé qu’il avait un grand talent, mais je pense qu’il a souffert à cause de la pression. Notamment, la pression de Valentino Rossi qui a un énorme respect pour Casey. Il l’a défini l’adversaire le plus dur qu’il ait eu. Stoner est un mec sympa mais très particulier. Il ne supportait pas le monde de la MotoGP. Il voulait juste monter sur la moto, faire le Grand Prix, et repartir : si c’était comme ça, ça aurait été parfait pour lui.”

Valentino Rossi : la légende

Valentino Rossi : la légende

Valentino Rossi et Pecco Bagnaia | Yamaha | MotoGP 2021Credit Photo – Icon Sport

Pour Valentino Rossi, l’histoire est différente. Selon Bagnaia, The Doctor est le pilote par excellence… mais l’Italien de Ducati est partagé entre un sentiment de profond respect et l’esprit de compétition. Bagnaia et Rossi s’affrontent sur la piste presque chaque week-end.

“Valentino est une personne très sincère. Il nous dit toujours les choses telles qu’elles sont. Pour moi, il a toujours été un idole : j’ai grandi avec l’idée d’accéder en MotoGP idéalisant ce pilote. Puis quand je suis arrivé en catégorie reine j’ai dû faire la course contre lui… c’est une sensations très singulière. Je me souviens que les premiers championnats que j’ai vus sont en 2005 et 2006. En arrivant en MotoGP et en courant contre Valentino, je me suis dit “P*tain, je ne me sens pas un vrai pilote de MotoGP”.

Les deux pilotes se connaissent bien : Bagnaia est l’un des pilotes de l’académie VR46, l’école fondée par Valentino Rossi lui-même. Le septuple champion du monde a donc été un mentor pour Pecco : si ce dernier a appris à si bien courir, il le doit aussi à celui-là.

“Maintenant, nous parlons davantage car j’ai plus d’expérience en MotoGP. Mon point fort est peut-être la gestion des pneus, alors que cette année Vale a du mal avec la roue arrière. Mais s’il a besoin de moi, je serai toujours prêt à l’aider. C’est le moins que je puisse faire pour lui, après tout ce qu’il nous a donné.”

“L’amitié entre pilotes est impossible”

"L'amitié entre pilotes est impossible"

Pilotes MotoGP 2021Credit Photo – Icon Sport

Bagnaia entretient également une relation particulière avec les autres pilotes du paddock. Rappelons qu’il a été rookie la même année que Oliveira, Quartararo, Mir. Ces pilotes sont prédestinés à dominer en MotoGP les prochaines années. Bagnaia a un énorme respect pour chacun d’entre eux, surtout en raison des résultats incroyables qu’ils sont en train de réaliser cette année.

“Le niveau qu’il y a en MotoGP cette année est incroyable. Nous allons tous très vite. Nous battons tous les records en MotoGP. Les pneus nous permettent de faire des choses qui étaient impensables il y a seulement quelques années. La vitesse qu’on a lors des virages est à mon avis l’aspect le plus incroyable.”

Cependant, selon Bagnaia, il n’est pas possible d’avoir une relation d’amitié avec les autres pilotes : l’esprit de compétition est trop fort et on est parfois obligé de faire des manœuvres trop dangereuses.

“Il n’y a pas d’amitié entre les pilotes. Il est difficile d’avoir une relation amicale avec des personnes qu’on veut juste devancer. On essaie d’être juste, correct, mais si au dernier virage on doit dépasser quelqu’un et qu’on le fait tomber, amen. Si on doit gagner, on fait tout pour gagner.”

Pour résumer

Dans cet article vous pouvez découvrir certains détails sur Pecco Bagnaia. Le pilote Ducati a livré une interview pour Dazn Italia avec Marco Melandri. On vous raconte ses rapports avec des pilotes tels que Valentino Rossi et Casey Stoner, mais aussi son sentiment face à Quartararo, Oliveira, Mir et les autres pilotes qui ont été des rookies la même année que Pecco.

Francesco Magon

[Autonews

Source link

Newsletter