Actu

3 informations à vérifier sur le PV

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews Lotus Emira (2022) : l’ultime thermique Lotus en vidéo

Inattentif pendant quelques instants, vous avez été piégé par un radar pour seulement quelques kilomètres / heure. Heureusement, pour éviter de perdre un ou des points sur votre permis de conduire et payer une amende, il existe des éléments à vérifier qui doivent obligatoirement apparaître sur le procès-verbal. Les voici :

  • Le numéro d’homologation du radar : celui-ci doit comporter onze chiffres. Seulement, il arrive que les agents des forces de l’ordre oublient de le noter au moment de dresser le PV.
  • La position exacte du radar mobile : en cas d’un contrôle de vitesse au moyen d’un radar mobile, la position exacte de l’appareil doit être notifiée sur le PV. Si ce n’est pas le cas, c’est un motif de contestation et donc d’annulation.
  • Le lieu exact de l’infraction : le procès-verbal doit mentionner le lieu exact de l’excès de vitesse au travers de coordonnés GPS, un point kilométrique… ici, la vérification s’impose en cas d’un contrôle de vitesse « manuel » réalisé par la police nationale ou la gendarmerie.

La photo de l’excès de vitesse

La photo de l’excès de vitesse peut également être un motif de contestation. Cela demande de faire l’effort de faire la demande (via courrier ou papier) mais cela peut être payant si on ne reconnaît formellement le conducteur. Vous n’échapperez sans doute pas à l’amende pécuniaire mais vous avez une chance de sauver vos points.



AutoNews

Source link

Newsletter