Actu

Porsche 911, DS 23, Fiat 500… des légendes automobiles à l’honneur au MoMA de New-York

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews story Les tracteurs : au cœur de l’histoire de l’automobile – l’exposition en vidéo

Automania est une exposition dédiée à l’automobile ayant lieu au MoMA de New York jusqu’au 2 janvier 2022. Pas moins de neuf véhicules emblématiques du XXème siècle sont à l’honneur, dont une Porsche 911 Classic de 1965, une Citroën DS 23 de 1973, une Volkswagen Coccinelle de 1959 ou encore une Fiat 500 F de 1968. Cette exposition est également consacrée aux transformations sociales, urbaines et environnementales induites par l’avènement de l’automobile au cours du siècle dernier. Le nom de l’expo reprend d’ailleurs le nom d’un film d’animation réalisé sur le sujet par Halas et Batchelor et nominée aux Oscars en 1964. Outre les voitures grandeur nature qui seront présentes dans le jardin des sculptures jusqu’à mi-octobre 2021, des affiches, des photos, des peintures et des sculptures sont également exposés au 3e étage du MoMA (jusqu’au 2 janvier 2022).

Focus sur la Fiat 500 F

Lancer le diaporama
Automania 2021 au MoMA | Les photos de l’exposition new-yorkaise
+26

Photo d’illustrationCredit Photo – MoMa

La Fiat 500 F présente à l’exposition Automania à New York a ceci de particulier qu’elle appartient à la collection permanente du MoMA, et peut ainsi y être admirée toute l’année. Cette citadine italienne populaire avait été restaurée par Stellantis Heritage (ex-FCA) et offerte au MoMA en 2017, à l’occasion du 60e anniversaire du modèle. Tout comme la 2CV en France ou la Coccinelle en Allemagne, la Fiat 500 était l’outil préféré des citadins en Italie pendant des années. Elle est devenue une véritable icône européenne des années 1960 (dévoilée en 1964). Roberto Giolito, responsable du patrimoine chez Stellantis, explique : “S’il est vrai que la Fiat 500 a marqué l’histoire de l’automobile, il est également vrai qu’elle n’a jamais été une simple voiture. Au cours de ses 64 ans d’histoire, la 500 est allée bien au-delà de sa manifestation matérielle, pour entrer dans l’inconscient collectif, devenant un symbole incontesté du design et du style “made in Italy” dans le monde entier.”

Conçue par Dante Giacosa et lancée en 1957, la Fiat 500 a été imaginée comme une voiture simple à bas prix, dans le but de motoriser les Italiens après la Seconde Guerre mondiale. Malgré ses dimensions extérieures limitées, le design de Giacosa a permis de maximiser le volume intérieur, résultant en un espace assez grand pour 4 occupants. Le toit en tissu pliable qui équipait l’auto de série a donné à cette voiture son caractère “Dolce Vita” légendaire tout en réduisant l’utilisation de l’acier, un matériau coûteux à l’époque. La Fiat 500 du MoMA fait partie de la série F, la variante de la citadine la plus produite entre 1965 et 1972. En tenant compte de toutes les autres versions de la première génération de la citadine (Sport, D, L et R), plus de 4 millions d’unités furent fabriquées entre 1957 et 1975. Un très beau score et une belle longévité pour cette voiture devenue objet de collection à part entière.

En bref

L’exposition Automania a lieu au MoMA de New York (Etats-Unis) jusqu’au 2 janvier 2022. Cet évènement éphémère s’intéresse à l’avènement de l’automobile au XXe siècle et aux conséquences sociales et écologiques que ce mode de transport moderne a apporté. Pour illustrer cela, des affiches, des photos, des peintures, des sculptures ainsi que neuf véhicules sont exposés au 3e étage ainsi que dans le jardin des sculptures du MoMA (jusqu’au 10 octobre 2021 pour les cinq véhicules situés à l’extérieur, dont une Porsche 911, une Citroën DS 23, une Jeep Willys, une Smart Fortwo et une Fiat 500 F).

Paul Niocel

[Autonews

Source link