Actu

4 conseils pour rassurer l’acheteur

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews Mercedes-AMG SL (2021) : l’habitacle du cabriolet de luxe en vidéo

Pour diverses raisons, vous avez décidé de vendre votre voiture via une plateforme grand public type Leboncoin. C’est un bon choix pour trouver preneur rapidement. Du moins sur le papier. Car une plateforme fréquentée rime souvent avec une multiplication des tentatives d’arnaques. Il faut donc, dès l’annonce, donner des gages de sécurité à l’acheteur potentiel afin qu’il n’ait pas la sensation de se faire avoir. Voici quelques conseils.

Une annonce claire et précise

La première étape, c’est une annonce claire et précise. Celle-ci doit mentionner un maximum d’informations essentielles telles que :

  • La marque
  • Le modèle (nom, motorisation, transmission)
  • La finition (packs d’options, livrée spéciale, etc)
  • La date de la première mise en circulation
  • Le kilométrage (au moment de la mise en ligne de l’annonce, et s’il est évolutif)
  • Le prix de vente (privilégiez une marge de négociation plutôt qu’un prix ferme)
  • Vos coordonnées (les renseigner directement sur votre profil est un plus)

Il est également indispensable de publier quelques photos sur votre annonce ! Pensez à les soigner, il s’agit du premier contact de l’acheteur potentiel avec votre voiture. Évitez à tout prix les photos d’une voiture mouillée, complètement sale, ou pire, une photo prise à la verticale et dont la moitié de la voiture est coupée. N’hésitez pas à en prendre un peu plus (éléments notables, dégâts et usures à signaler, etc) pour les envoyer à l’acheteur potentiel s’il vous en demande. N’omettez donc pas de préciser si le véhicule présente des chocs ou autres rayures sur la carrosserie.

Il est également bien vu de mentionner les options disponibles et les réparations/entretiens effectués récemment. En particulier si ceux-ci sont essentiels, mais aussi s’il y a des frais à prévoir.

Soyez réactif

Évidemment, l’acheteur doit pouvoir vous joindre facilement. Soit par mail, soit par téléphone ou par message. Vendre son véhicule sur Internet est souvent une vraie bataille. En général, le plus disponible l’emporte. Essayez donc de vous rendre le plus disponible possible pour répondre au téléphone ou par mail, ou a minima signaler que vous contacterez la personne si vous n’avez pas pu lui répondre sur le moment. En cas d’échange par mail ou message, jouez la carte de la réactivité bien sûr et de la régularité. Un acheteur sera forcément plus en confiance si le vendeur évite de faire le mort pendant quelques heures voire quelques jours (et en général, c’est trop tard au bout de quelques jours).

Montrer patte blanche

Toujours dans l’optique de rassurer votre interlocuteur, il est important de faire preuve de transparence. D’abord dans la raison pour laquelle vous vendez le véhicule. En général, il y a une raison pratique à la vente (besoin d’un véhicule plus grand, déménagement, etc.), n’hésitez pas à le mentionner dans l’annonce sans forcément entrer dans les détails, et à le confirmer lors de vos échanges. Ensuite, fournissez un dossier complet dans lequel vous mettrez l’ensemble des documents dont vous disposez : factures d’entretien, contrôles techniques, factures de pièces le cas échéant. Tout ceci servira de preuve. Vous pouvez même aller plus loin avec un historique d’entretien que vous pourrez trouver sur des plateformes spécialisées telles que HistoVec.

Préparer votre voiture

Dernier conseil que nous pouvons vous donner pour augmenter vos chances de conclure la vente : préparer votre voiture. Passez un bon coup d’aspirateur à l’intérieur et un bon coup de lavage et de polish à l’extérieur. « C’est quand même bien mieux une voiture propre, non ? ». L’acheteur se sentira rassuré s’il n’a pas l’impression de monter dans une poubelle mobile lorsqu’il examinera votre véhicule.

Pour résumer

Vous vendez votre voiture d’occasion de particulier à particulier. Le problème, c’est que vous n’êtes pas le seul sur le marché et que -malheureusement- les arnaques pullulent sur Internet. Y compris sur des sites très fréquentés ou réputés sérieux. Voici donc quelques conseils qui sauront rassurer les acheteurs potentiels dès la lecture de votre annonce.



AutoNews

Source link

Newsletter