Actu

Savez-vous comment se forment les embouteillages ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews Mercedes-AMG SL (2021) : l’habitacle du cabriolet de luxe en vidéo

Avec les départs en vacances prévus en masse encore cette année, les autoroutes françaises risquent bien d’être bondées. Les vacanciers vont donc se heurter à un phénomène récurrent et malheureusement inévitable : les embouteillages.

Mais au fait, comment se forment-ils exactement ? Eh bien c’est assez simple et à la fois très compliqué à comprendre. On s’explique.

Il s’agit d’un effet papillon. C’est-à-dire qu’un acte minuscule va avoir, au fur et à mesure, de grosses conséquences. Lorsqu’un automobiliste change de file sur l’autoroute, le conducteur derrière lui va devoir réduire sa vitesse et idem pour celui d’après et celui encore d’après, etc. Cette vague de freinage va se propager de plus en plus rapidement jusqu’à créer un arrêt complet de la circulation. Pendant que l’instigateur de tout cela est en train de rouler tranquillement en se disant : “quelle chance, j’ai réussi à éviter les bouchons”.

Et avec l’été et les départs en vacances, ces embouteillages sont absolument inévitables. Les autoroutes ne peuvent pas contenir autant d’automobilistes et garder un trafic normal. Il va donc falloir prendre son mal en patience ou bien rouler de nuit, et encore, ce n’est pas toujours suffisant.

Des solutions plus ou moins viables

Lorsque la vitesse est réduite, les bouchons peuvent toujours se former mais sont plus restreints. Seulement comme nous vous le disions, la densité du trafic joue énormément sur la formation des embouteillages et le fait est qu’en été, il est difficile de réguler cela.

[Autonews

Source link

Newsletter