Actu

La qualification sprint : ça passe ou ça casse ? L’avis du directeur de la Formule 1

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews racing Fin de carrière pour Romain Grosjean en F1 : les chiffres clés

Des pilotes et des directeurs d’équipe ont commenté ce nouveau format qui a été testé lors du Grand Prix de Grande-Bretagne. Parmi les voix les plus autoritaires du Paddock, il y a celle de Ross Brawn. Le directeur de la F1 a fait un bilan de cette expérimentation sur le site Internet officiel de la F1.

“Je suis très satisfait du premier week-end Sprint de la F1. Nous pensions qu’il ajouterait plus d’engagement pour les fans sur trois jours – et c’est le cas. Je ne vois pas comment cela a pu faire autre chose que d’améliorer le week-end de course. Le fait que les équipes aient eu moins de temps pour s’entraîner a eu un impact significatif sur le week-end. Red Bull avait une voiture avec un peu plus d’ailes et était donc plus lente dans la ligne droite. Mercedes a opté pour un réglage de traînée plus baissé, ce qui a donné l’opportunité à Lewis.”

Plusieurs questions se posent maintenant : la qualification sprint, deviendra-t-elle le format officiel en 2022 ? Y aura-t-il des changements dans le format ? Pour l’instant, il y a deux autres tests prévus à Monza et au Mexique. Selon Brawn, l’objectif principal a été atteint : on a donné plus de valeur à l’ensemble du week-end de course, avec une séance de qualification qui a rendu le vendredi plus intéressant et un samedi où il y a eu une incroyable montée d’adrénaline grâce à la mini course. Mais le choix final n’a pas encore été pris.

“Maintenant, nous allons réfléchir. Je suis sûr qu’il y aura des informations et des opinions à recueillir auprès des équipes. C’est un bon premier pas, mais la décision finale ne sera prise qu’après les trois essais prévus sur des circuits différents.”

Pour résumer

Dans cet article, on reporte l’opinion de Ross Brawn face au nouveau format des qualifications de F1. La qualification sprint a eu lieu pour la première fois le 17 juillet 2021 sur le circuit de Silverstone, en Grande-Bretagne. Le directeur de la F1 s’est dit satisfait de ce test.

Francesco Magon

[Autonews

Source link

Newsletter