Actu

Mini Anniversary Edition : John Cooper à l’honneur

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Zapping Autonews Mercedes-AMG SL (2021) : l’habitacle du cabriolet de luxe en vidéo

Cela méritait bien une édition spéciale. Une mise en avant du soixantième anniversaire de la collaboration entre Mini et John Cooper, qui a fait entrer la Formule 1 dans l’ère des moteurs en position centrale arrière. En 1961, il a mis à contribution son savoir-faire dans un modèle bien plus modeste, la Mini. Des freins plus puissants et un moteur gonflé à 55 chevaux au lieu de 34 pour ce qui était le début d’une association à succès. La Mini Cooper était née, parée à la compétition. La première à remporter un rallye portait le numéro 74. En 2021, on retrouve celui-ci sur les flancs et le capot de la Mini “Anniversary Edition”.

Limitée à 740 exemplaires dans le monde avec le choix entre les versions Cooper, Cooper S et John Cooper Works, elle se concentre en France sur cette dernière variante, la plus puissante avec 231 chevaux, à 74 unités.

Exclusivité discrète

Lancer le diaporama
Mini Anniversary Edition | les photos de la petite anglaise en édition limitée
+24

Mini Anniversary EditionCredit Photo – Mini

En coupé ou en cabriolet dans l’Hexagone, la Mini Anniversary Edition reste discrète. Les numéros 74 sont apposés en noir mat sur une carrosserie verte “Rebel Green” pour ne donner qu’une indication sur son exclusivité. Contrastée de blanc au niveau du toit, des rétroviseurs, des poignées de portes et du cerclage des quatre feux, elle se dote de jantes 18” bicolores et en France, d’une double sortie d’échappement centrale en carbone, de disques de freins ventilés et d’une antenne “sport”.

Le nom “Cooper” en lettrage blanc sur fond noir, apparaît sur les inserts d’ailes avant et en noir dans un cercle blanc sur le haut des montant de pavillon arrière. Évidemment, cette Mini n’oublie pas les célèbres bandes blanches sur son capot.

Intérieur signé Cooper

Intérieur signé CooperLancer le diaporama
Mini Anniversary Edition | les photos de la petite anglaise en édition limitée
+24

Mini Anniversary EditionCredit Photo – Mini

L’habitacle ne fait pas dans l’extravagance avec une présentation noire, de la sellerie en cuir et suédine des sièges sport jusqu’à la planche de bord et ses habillages en laque noire. Un cerclage rouge repris du logo marque cet insert face au passager, alors que côté conducteur, entre l’instrumentation numérique et la buse de ventilation gauche, sont représentées les signatures de John Cooper, de son fils John Michael “Mike” Cooper et de son petit-fils Charlie Cooper. Le numéro de l’exemplaire est inscrit sur l’encadrement de la porte conducteur et des logos “Cooper” additionnels se trouvent sur les seuils de portes et le volant.

La Mini John Cooper Works Anniversary Edition est proposée en France à partir de 44 700 € en version trois portes “Hatchback” et 47 700 € en cabriolet, soit respectivement 9 900 € et 8 500 € de plus que leurs versions non limitées.

En bref

Il y a 60 ans, John Cooper préparait pour la première fois la Mini avec des freins et un moteur plus puissant. Une collaboration qui a permis de nombreux succès en compétition dont le premier a été réalisé à bord d’une Mini Cooper Classic portant le numéro 74. Ainsi, ce numéro figure sur la nouvelle édition limitée à 740 exemplaires dont 74 pour la France, de la Mini Cooper actuelle (2021). Le marché français se concentre d’ailleurs sur les plus puissantes d’entre elles : les Mini John Cooper Works 3 portes et Cabriolet.

Quentin Cazergues



AutoNews

Source link