3 concepts inédits et nouvelle stratégie



Nissan dévoile trois concept-cars électriques et annonce des batteries solides pour 2028 avec la présentation de sa stratégie d’électrification.

Toujours en difficulté sur le plan financier, Nissan semble faire le pari du quitte ou double avec sa stratégie d’électrification. Le constructeur annonce des investissement équivalant à plus de 15,6 milliards d’euros au cours des cinq prochaines années dans cette optique, et le lancement de 23 véhicules électrifiés dont 15 entièrement électriques d’ici 2030. Voulant prendre de court ses concurrents, Nissan promet la commercialisation de voitures électriques à batterie solide à compter de l’année fiscale 2028, avec à la clé des recharges ne demandant qu’un tiers du temps actuellement nécessaire. Le constructeur japonais imagine cet avenir avec une nouvelle plateforme modulaire et trois concept-cars électriques qui pourraient reposer dessus, tous dotés d’une transmission intégrale.

Famille, loisirs et sport en électrique

Le concept Nissan Hang-Out se situe à mi-chemin entre SUV et monospace, avec une allure robuste et des protections de carrosserie mais un habitacle très modulable et un plancher bas. Les sièges des deux rangées peuvent pivoter, ce qui permet à leurs occupants de se faire face ou de regarder ensemble un film projeté sur l’écran installé au niveau de la lunette arrière. La toile qui se déploie depuis le coffre de toit indique également une vocation de véhicule de loisir. Celle-ci est au cœur du concept Surf-Out, un pick-up tout-terrain conçu pour alimenter divers périphériques en électricité. Dans un tout autre registre, le concept Max-Out est un roadster dont le siège passager peut être intégralement rabattu dans le plancher afin de libérer de l’espace au conducteur s’il est seul.

Ces trois véhicules ont en commun un dessin épuré, des lignes tout en rondeurs, et des épaules marquées pour accentuer visuellement leur assise. A l’avant comme à l’arrière, leurs feux sont intégrés à un panneau vitré et encadrés par un jonc lumineux oblong (sauf à l’arrière du Hang-Out). A la proue du Max-Out, on remarque des passages de roues partiellement plats donnant un côté néo-rétro à la voiture.

La Leaf remplacée par le SUV coupé Chill-Out

 

Avec ces concept-cars inédits, Nissan a dévoilé de nouvelles images de celui qui préfigure le SUV électrique annoncé en juillet dernier. Ce crossover « coupé » reposera sur la plateforme CMF-EV de l’Alliance Renault Nissan, sera produit au Royaume-Uni et remplacera la Leaf. Nommé Chill-Out, le concept arbore les mêmes éléments de design que les véhicules plus futuristes présentés plus haut. On remarqué également une double lunette arrière, un habitacle au style léger et un large écran en guise de tableau de bord. Le modèle de série pourrait être lancé en 2024.

Une électrification au long cours

Loin de viser le « tout électrique » pour 2030, Nissan prévoit de réaliser d’ici 2026 au moins 75 % de ses ventes européennes avec des véhicules électrifiés, pour 55 % au Japon et 40 % en Chine. La firme nippone ambitionne 40 % de ventes « zéro émission » aux Etats-Unis pour 2030. D’ici 2028, grâce à des batteries sans cobalt, elle promet une réduction de 65 % du coût des accumulateurs. A plus long terme, elle vise la neutralité carbone de ses véhicules sur l’ensemble de leur cycle de vie pour 2050.

Publié le 29/11/2021 Mis à jour le 29/11/2021





Source link

Written by Autocloser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autonews – actualité automobile, essais, nouveautés, salon

L’habitacle de la Tesla Model 3 embelli par Vilner