Ce tricycle électrique pourrait être le futur de la circulation en ville

[ad_1]

Zapping Autonews Green Toyota Corolla Cross (2022) : le SUV compact hybride en vidéo

On trouve de tout au salon CES de Las Vegas. La mecque du monde de la tech a lieu du 5 au 8 janvier 2022, et accueille plusieurs constructeurs de véhicules, connus ou moins connus. L’entreprise canadienne ElectraMeccanica fait plutôt partie de la seconde catégorie. Sur son stand du salon technologique, elle va présenter au public le Solo EV, un trike électrique.

Avec ce drôle d’engin qui ressemble à s’y méprendre à une voiture délestée de toute sa partie arrière, ElectraMeccanica ambitionne carrément de “révolutionner la mobilité urbaine électrique”. La société assure que “presque 80% des trajets entre le domicile et le travail sont effectués dans des véhicules thermiques”, jamais occupés par plus d’une ou deux personnes. Avec le Solo EV, elle propose donc un véhicule monoplace, doté d’un moteur électrique arrière d’environ 56 ch pour 140 Nm de couple. Les dimensions sont forcément très compactes : le Solo EV mesure un peu moins de 3,1 mètre pour 1,56 mètre de large et 1,35 mètre de haut. L’empattement est de 2,04 mètres. Et à vide, le véhicule ne pèse que 787 kilos.

Une petite batterie pour un usage urbain

ElectraMeccanica Solo EVLancer le diaporama
ElectraMeccanica Solo | Les photos du trike électrique canadien
+4

ElectraMeccanica Solo EVCredit Photo – ElectraMeccanica

La batterie lithium-ion de 17,4 kWh permet quant à elle de parcourir environ 160 kilomètres en une seule charge. ElectraMeccanica précise que le Solo EV peut atteindre la vitesse maximale de 128 km/h, et réalise le 0 à 100 km/h en moins de 12 secondes. Le temps de recharge varie forcément selon le type de branchement mais en 220V, il faudrait compter 2h30 pour charger la batterie de 0 à 85% selon les données constructeur.

Habitacle tout confort

ElectraMeccanica Solo EVLancer le diaporama
ElectraMeccanica Solo | Les photos du trike électrique canadien
+4

ElectraMeccanica Solo EVCredit Photo – ElectraMeccanica

À l’intérieur du ElectraMeccanica Solo EV, le conducteur peut profiter d’un combiné d’instrumentation numérique avec un écran LCD, d’un système d’infodivertissement compatible USB et Bluetooth, mais aussi de la climatisation, d’un siège chauffant, d’un frein de parking électronique, et même d’un accès sans clé. Pour le reste des équipements, le trike est équipé de la direction assistée, de vitres et rétroviseurs électriques, de freins à disques, et même d’une caméra de recul.

Version utilitaire… et cabriolet

ElectraMeccanica Solo EVLancer le diaporama
ElectraMeccanica Solo | Les photos du trike électrique canadien
+4

ElectraMeccanica Solo EVCredit Photo – ElectraMeccanica

Au CES, le constructeur canadien va également présenter des déclinaisons du Solo EV. ElectraMeccanica a annoncé la présence du Solo Cargo, une version modifiée pour répondre aux besoins des entreprises en offrant plus d’espace à bord. Ce modèle pourrait par exemple être utilisé pour livrer de la nourriture ou équiper les employés de villes. Enfin, une variante cabriolet du Solo EV — appelée Solo O2 — va être dévoilée.

Fabriqué en Chine, l’ElectraMeccanica Solo EV est commercialisé à partir de 18 500 $, soit environ 16 500 € à l’heure où nous écrivons ces lignes. Le trike électrique n’est pas vendu en France. Il faudra donc ajouter les frais de transport et d’importation si vous souhaitez le faire rouler dans nos contrées.

En bref

La société canadienne ElectraMeccanica commercialise un trike 100% électrique, appelé Solo EV. Au CES de Las Vegas en janvier 2022, elle présente ce modèle au look de voiture coupée en deux, ainsi qu’une déclinaison utilitaire Cargo et un concept de cabriolet.

Quentin Guéroult



[ad_2]

Source de l’article :

Autonews

Written by Autocloser

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Le grand n’importe quoi de cet automobiliste, prêt à tout pour doubler

Ce préparateur néerlandais transforme le nouveau Defender en cabriolet