Peugeot annonce les premiers chiffres



A en croire certaines rumeurs, la future Peugeot e-308 électrique pourrait bénéficier d’un moteur et d’une batterie inédits, avec une autonomie de près de 400 km à la clé.

La nouvelle Peugeot 308 devait initialement n’être proposĂ©e qu’en 100 % thermique et hybride rechargeable. Mais l’évolution de la rĂ©glementation environnementale et l’accĂ©lĂ©ration de l’électrification de l’industrie automobile qui en dĂ©coule, par des constructeurs qui doivent faire baisser au plus vite les Ă©missions de CO2 de leurs gammes, pousse finalement la marque au lion Ă  dĂ©velopper une 308 entièrement Ă©lectrique. Celle qui devrait s’appeler e-308 est attendue pour 2023 et sa conception a nĂ©cessitĂ© de modifier son architecture EMP2 V3, dont profiteront aussi les futures DS 4 E-Tense et Opel Astra-e. Or pour l’heure, les vĂ©hicules Ă©lectriques de l’ex-groupe PSA, de la e-208 Ă  la CitroĂ«n e-C4 sont animĂ©s par un mĂŞme groupe motopropulseur combinant un moteur de 136 ch et une batterie de 50 kWh (46 kWh nets), soit une puissance juste suffisante et une autonomie qui laisse Ă  dĂ©sirer. Une Peugeot e-208, si elle revendique 362 km en cycle WLTP, dĂ©passe tout juste les 200 km en conditions rĂ©elles selon nos mesures. Une e-308 plus lourde ne pourrait faire que moins bien, donc trop peu. Mais la technologie Ă©volue rapidement et Peugeot prĂ©parerait une chaĂ®ne de traction plus performante pour sa compacte « zĂ©ro Ă©mission ».

Près de 400 km d’autonomie pour la e-308 ?

L’architecture de la e-308 serait semblable à celle de la e-208, à savoir un moteur installé sous le capot avec ses périphériques, une batterie logée sous le plancher en position centrale, et une transmission aux roues avant. Côté design, on peut s’attendre à une calandre pleine et quelques menus détails permettant de distinguer cette variante des autres 308. La voiture ne perdrait pas plus en volume de coffre que la 308 Hybrid, qui affiche 361 dm3 contre 412 dm³ pour un modèle dénué d’électrification. Son poids serait également équivalent à celui de l’hybride rechargeable avec environ 1 600 kg à vide. Le moteur de la e-308 développerait 156 ch pour un couple de 270 Nm, soit 10 Nm de plus que la e-208. Plus important, une batterie de 54 kWh (50 kWh nets) bénéficiant d’une chimie améliorée pour une plus faible consommation permettrait à la compacte de parcourir près de 400 km sur une charge suivant le cycle WLTP. Cet accumulateur accepterait une puissance de charge de 100 kW comme celui de la e-208. Avec une telle proposition, la Peugeot e-308 s’intercalerait donc entre les entrées de gammes de la Renault Mégane E-Tech Electric (302 km WLTP) et de la Volkswagen ID.3 (417 km WLTP) en termes d’autonomie. Ces informations restent pour l’heure à prendre avec des pincettes. Peugeot pourrait donner des nouvelles officielles de la e-308 dans le courant de cette année.

Publié le 13/01/2022 Mis à jour le 13/01/2022





Source link

Written by Autocloser

Sa petite session drifts sur un parking vide se termine dans un lampadaire

Jaguar E-Pace, Toyota RAV4, Hyundai Ioniq 5, quand la montagne passe au vert