Le T-Roc restylé face à ses principaux concurrents, les 2008, Captur, Puma et Taigo


Volkswagen T-Roc restylé, du mieux

T-Roc restylé (2022)
T-Roc restylé (2022)© Volkswagen

C’était un des points sur lesquels il était attendu en tout premier lieu, le T-Roc restylé corrige le tir à bord avec enfin des plastiques moussés à bord. De manière générale, la planche de bord est profondément revue avec un écran tactile désormais flottant mais attention, l’ergonomie n’est pas parfaite pour autant, notamment les commandes de la clim’ digitale. Le SUV Volkswagen s’apprécie toujours pour ses qualités d’accueil avec de la place à l’arrière et un coffre au volume généreux. Et il se montre homogène sur la route. Il y a un élément qui ne s’améliore pas avec le restylage, les prix. S’ils étaient déjà élevés, ils le sont toujours, et surtout, le T-Roc doit aujourd’hui rivaliser avec le nouveau Taigo au sein de sa propre gamme. Plus accessible, ses prestations sont tout aussi convaincantes que celles de son grand frère (voir ci-dessous).

Les +

  • Qualité en progression
  • Dotation complète
  • Habitabilité et volume du coffre
  • Gamme riche (transmission intégrale, versions R et cabriolet)

Les –

  • Tarifs salés
  • Gamme moteur
  • Ergonomie perfectible

Ford Puma, séduisant et dynamique

Puma
Puma© Ford

Pour séduire, le Ford Puma joue sur son style travaillé. Assez compact (4,19 m), il offre autant de place au 2e rang que le T-Roc, mais souffre d’un volume de coffre plus petit (270 dm3). Toutefois, ce SUV a une botte secrète : son plancher cache une vaste boîte en plastique pouvant être lavée au jet car dotée d’une bonde de vidange, au cas où on y stockerait des affaires sales. Autre point fort : un châssis aussi efficace que dynamique pour ceux qui aiment profiter des virages. Mais le confort trinque, avec un train arrière vraiment sec. Tradition Ford, ses tarifs sont très compétitifs et sa variante E85 permet de rouler moins cher qu’avec un diesel.

Les +

  • Construction soignée
  • Châssis dynamique
  • Rangement malin sous le coffre
  • Prix-équipement attractif
  • Version E85

Les –

  • Coffre un peu juste
  • Suspensions sèches
  • Adhérence sur chaussée mouillée

Peugeot 2008, la référence en plaisir de conduite

Peugeot 2008
Peugeot 2008© Alex Krassovsky

Une ligne qui plaît, un intérieur moderne et plutôt bien réalisé mais une position de conduite qui ne convient pas à tous, voilà les principales caractéristiques du Peugeot 2008, dont l’agrément de conduite et l’efficacité du châssis font également référence. Et avec un confort plutôt soigné, s’il vous plaît. Il profite aussi de ses 4,30 m pour offrir des places arrière un peu plus généreuses que le T-Roc, mais son coffre est moins grand (300 dm3 contre 370 pour l’allemand). Si le français n’est pas donné – surtout face aux Renault Captur et Ford Puma –, il s’affiche tout de même à des tarifs plus raisonnables que ceux du T-Roc.

Les +

  • Agrément de conduite et efficacité,
  • Style plaisant
  • Habitabilité
  • Confort avec les roues de 17 pouces

Les –

  • Position de conduite pas du goût de tous
  • Rapport prix-équipement moyen

Renault Captur, la polyvalence pour credo

Captur
Captur© Renault

Le Renault Captur, dérivé de la Clio, reprend à son compte les points forts de la citadine au Losange, c’est-à-dire sa grande polyvalence. Intérieur soigné, confort préservant les vertèbres, insonorisation réussie et ergonomie évidente : ici, on se sent à bord d’un modèle de la catégorie supérieure. S’y ajoutent une banquette coulissante sur 16 cm modulant l’espace entre les passagers arrière et le coffre (de 320 à 380 dm3) et un niveau d’équipement riche avec des aides à la conduite efficaces. Sans oublier des variantes hybrides réussies, ainsi que des moteurs sobres et performants, dont un 1.0 GPL permettant de rouler sans se ruiner, car le Captur affiche des tarifs raisonnables.

Les +

  • Châssis efficace et confortable
  • Finition soignée
  • Rapport prix-équipement

Les –

  • Coffre un peu juste banquette reculée
  • Absence de diesel

Volkswagen Taigo, le bon rapport prix-équipement

Taigo
Taigo© Volkswagen

Le Taigo, c’est le troisième de la famille des petits SUV de Volkswagen. Pour se distinguer, le petit dernier affiche une ligne façon coupé avec un arrière fuyant. Mais, grâce à ses 4,27 cm – c’est le plus long des trois –, il préserve une belle habitabilité arrière, identique à celle du T-Roc, ainsi qu’un joli coffre de 330 dm3. Surtout, il étonne par son rapport prix-équipement agressif, là où l’allemand a l’habitude de viser haut. À peine plus cher que le T-Cross et bien mieux équipé, il s’affiche même 3 000 € de moins que son grand frère T-Roc ! Lequel n’a donc plus pour avantage que de proposer des variantes diesel ou quatre roues motrices… vraiment très chères.

Les +

  • Habitabilité et coffre spacieux
  • Rapport prix-équipement agressif
  • Châssis toujours très sûr

Les –

  • Boîte DSG7 trop éco
  • Commandes manquant d’ergonomie
  • Qualité des matériaux inégale





Source link

Written by Autocloser

Quelle version du Renault Captur choisir en 2022 ?

TURBO, 35 ans de passion automobile, ça se fête ! Sommaire du 27/03/2022