Le Kia Soul passe par la case restylage aux Etats-Unis


Kia USA vient de dévoiler une version remaniée de son Soul. L’Europe ne devrait pas être concerné.

Surprise, enfin pas vraiment mais un peu quand même, Kia vient tout juste de présenter une version revue et corrigée de son Soul. Pas étonnant en effet qu’il soit déjà restylé, il a été présenté dans sa version actuelle -la troisième- en 2018 et commercialisé au début de l’année suivante. Ce qui peut déconcerter néanmoins, c’est le fait que cette communication provienne du service presse de Kia USA. D’ailleurs, vous avez peut-être remarqué que nous ne l’appelons pas E-Soul. En Europe, où il n’est plus disponible qu’en 100 % électrique, il s’appelle ainsi, pas de l’autre côté de l’Atlantique, où il est 100 % thermique, il a conservé son nom originel. Autrement dit, pour l’instant, le Vieux Continent n’est pas concerné par ces modifications stylistiques. Quelles améliorations la marque coréenne a-t-elle apporté à son petit cube sur roues là-bas ? Réponses.

Un nouveau regard

Kia E-Soul vendu en France © KiaKia Soul 2023 (USA) © Kia

La plupart des modifications se concentrent à l’avant où le Soul 2023 adopte de nouveaux phares. Non plus reliés par un bandeau lumineux, mais uniformément noir, ils prennent une forme de demi-cercle. La signature lumineuse ne passe plus par la partie basse mais épouse le haut des optiques et redescend aux extrémités pour former un “V” placé horizontalement. Si le nouveau logo de la marque (non plus intégré dans un ovale mais désormais en toutes lettres) avait récemment été adopté par la version peu avant le restylage, il quitte le capot-moteur et migre désormais sur la baguette noire au centre. Le dessin de la prise d’air est revu, celui du bouclier est également revu et les projecteurs additionnels placés en dessous des phares disparaissent. On trouve désormais une fine bande de LED placée parallèlement aux passages de roues avant et reliée à la prise d’air. Enfin, de nouvelles jantes et deux nouvelles teintes sont proposées, dont le bleu pétillant que vous pouvez découvrir en photos. Les évolutions sont plus timides à l’arrière où on note des phares ayant un dessin revu ou à l’intérieur où l’écran tactile 10,25″ est désormais livré de série.

Vers une arrivée en Europe ?

Sous le capot, le Soul nord-américain fait toujours confiance à un 4-cylindres 2.0 essence de 149 ch et 179 Nm de couple associé d’office à une transmission auto. Pas de trace d’électrification. Autre continent, autre pays, autres mœurs. La gamme ne bouge pas d’un iota. Il existe là-bas une variante GT-Line à laquelle nous n’avons pas droit ici-bas. Côté technos, il gagne un système anticollision avec détection des angles morts ou un système de détection de trafic arrière avec fonction freinage.

Verrons-nous cette version remaniée du Kia Soul débarquer sur le Vieux Continent ? Non, pas d’après la filiale française de Kia que nous avons contactée pour en savoir plus. La raison évoquée ? Justement qu’il ne soit disponible chez nous qu’en électrique. Affaire à suivre. Que Kia priorise les Etats-Unis, pas étonnant toutefois dans la mesure où il rencontre davantage de succès sur place. Il s’en est vendu là-bas en 2021 un peu plus de 75 000 exemplaires contre seulement 8 144 sur le territoire européen… et même 479 chez nous. C’est simple, c’est le modèle le moins populaire du constructeur coréen dans l’Hexagone. Il en faut bien un, non ?

Publié le 04/05/2022 Mis à jour le 04/05/2022





Source link

Written by Autocloser

En retournant à sa voiture, il découvre un essaim d’abeilles installé sur le coffre !

Un embouteillage se forme sur l’autoroute, le comportement de ces automobilistes est rageant