Dacia Sandero (2021) – essai, prix et nouveautés de la 3e génération de la citadine

L’année 2020 était importante pour Dacia, avec le renouvellement de sa citadine phare, la Sandero, pour une troisième génération toujours plus qualitative. Pour ne pas décevoir les adeptes de la marque, son design modernisé s’associe à des prix toujours aussi attractifs.

Nouveau carton assuré pour Dacia avec la troisième génération de sa citadine Sandero ? A priori, oui ! La branche “low-cost” du groupe Renault a totalement mis à jour sa citadine et ses dérivées Stepway ainsi que Logan (non commercialisée en France). Les nouveautés stylistiques et techniques sont nombreuses. Dacia s’appuie en effet sur la nouvelle plateforme CMF-B pour la Sandero millésime 2021, une base technique qui est déjà utilisée pour la dernière Clio et la deuxième génération du Captur. Un choix imposé par les normes d’émission de CO2.

Sur le plan esthétique, cette nouvelle Sandero fait un grand pas en avant vers la modernité avec des feux de jour à LED en double Y à l’avant et des feux arrière plus fins. La hausse de la qualité perçue attendue de pied ferme dans l’habitacle de la Sandero est bien présente, avec des plastiques qui font bonne impression et des inserts en tissu sur la planche de bord comme sur les contre-portes. Les commandes de climatisation, les nouvelles grilles d’aération et l’écran central flottant haut perché participent également à l’impression de montée en gamme.

La finition Stepway devient une déclinaison à part entière, poussée par les 65% de clients français qui la choisissent. Elle se distingue encore plus de la citadine standard pour cette troisième génération de Sandero. Son look baroudeur est renforcé par un capot bosselé et des protections en plastique tout autour de la carrosserie, tandis qu’elle se dispense du plus petit moteur d’entrée de gamme.

Motorisation

Côté motorisations justement, la gamme de la nouvelle Sandero se compose d’un trois cylindres 1.0 essence atmosphérique (SCe) de 65 ch et d’une version suralimentée (TCe) de ce moteur, développant 90 ch. Une troisième déclinaison (ECO-G), de 100 ch, est proposée. Elle est compatible avec le GPL. L’autonomie cumulée de cette version est annoncée à 1 300 km avec les pleins, grâce à un réservoir de GPL supplémentaire de 40 litres, à la place de la roue de secours. Une solution véritablement économique, bien dans l’esprit de la marque roumaine. La plupart des moteurs sont associés à une boîte manuelle mais le TCe 90 peut également adopter une boîte automatique à variation continue CVT, selon la finition, moyennant 1 600 € supplémentaires.

La grille tarifaire

Les prix de la Dacia Sandero de troisième génération débutent à partir de 10 990 €.

FINITION MOTORISATION PRIX (à partir de)
Essential SCe 65 10 990 €
Essential TCe 90 12 300 €
Essential ECO-G 100 13 650 €
Expression SCe 65 13 100 €

Written by Fara

Où faire son plein d’essence, de diesel, de GPL ou d’E85 au meilleur prix ce lundi 29 août

Ferrari / Pozzi, la plus grande concession du monde