DS 7, MG4 et Lamera Cup

[ad_1]

Un petit coup de jeune pour le DS 7, la nouvelle MG4 100 % électrique ou encore les gagnants du concours organisé en partenariat avec Lamera Cup, retour sur l’actualité automobile de ces deniers jours.

DS 7, chic premium

C’est un passage obligé pour tous modèles accumulant quelques années. Le DS7 Crossback ayant vu le jour en 2018, c’est son tour. Celui du coup de jeune. Et pas question pour la jeune marque française de se rater, le DS 7 Crossback est la star de la gamme. Et ça commence par le nom. C’est à présent DS7 tout court. Puis par la face avant, au bouclier modifié, qui accueille une nouvelle signature lumineuse. L’arrière profite aussi de la cure de jouvence avec un hayon entièrement revisité et l’intérieur d’une mise à jour de l’instrumentation numérique. Sous le capot, fini l’essence, 3 hybride rechargeable dont le 360 ch en provenance de la DS9 et un bloc diesel de 130 ch. Début sur les routes en septembre prochain, avec La Première, une édition limitée très haut-de-gamme et un tarif très premium.

MG MG4, la rivale

En Chine, elle s’appelle Mulan, comprendre « ma gno lia » en mandarin. Dans nos contrées, ce sera moins fleuri, et nous devrons nous contenter de MG4. Cette compacte, qui pour l’heure accumule les km de test, plus de 120 000, s’est dévoilée il y a quelques jours. Elle inaugure une toute nouvelle plateforme et accueille une batterie particulièrement fine, offrant une capacité de 51 à 64 kWh et une autonomie jusqu’à 450 km. La MG4 avec ses mensurations contenues -et son prix qui le sera sans doute tout autant- débarquera à la fin de l’année dans une catégorie où nombre de concurrents se presse déjà.

CONSO / Rouler éco, rouler moins vite

L’heure des vacances a sonné, et on vous souhaite sincèrement d’être concerné. Toutefois, avant de pouvoir en profiter pleinement pour ceux qui partent en voiture, va se présenter un douloureux casse-tête. Comment ne pas trop consommer de carburant pour ne pas trop entamer le budget « été » ? Et les trucs sont connus. Un véhicule bien entretenu, des pneus bien gonflés, anticiper les ralentissements ou adapter son parcours. Des astuces qui fonctionnent, certes, mais moins bien que celle-ci : réduire sa vitesse. 10 km/h pour en constater les premiers effets bénéfiques. Exemple, sur le trajet Paris-Marseille, 120 au lieu de 130 km/h, c’est environ 5 litres d’économisés et seulement 23 petites minutes de voyage en plus. Et si ça marche pour aller vers le sud, ça marche pour aller ailleurs aussi.

ESSAI / Ford Focus Restylage

La Ford Focus s’est offert un restylage, il y a quelques mois. Au dehors, il a concerné le capot, remodelé, la calandre, plus large et, à bord, la Focus accueille une nouvelle interface et un écran plus large. Sous le capot, un bloc bien connu chez le constructeur le 3 cylindre 1.0 l micro-hybridé, de 125 ch. Mais, son originalité est ailleurs. Il fonctionne au bioéthanol E85. Et ça change tout quand on passe à la pompe. Et ça ravit notre expert, enthousiaste d’aligner 1.000 bornes pour seulement 80 €.

INSOLITE / Brillante R5

Il y a la R5, 50 ans déjà. Il y aura la R5. Dans 3 ans tout juste. Il y a Pierre Gonalons (itw). Fruit de sa réinterprétation, la R5 Diamant. Une teinte inédite, des touches dorées, des roues 13 pouces empruntées à la R5 Alpine et des feux qui valent son nom à l’auto. Le créateur étant architecte d’intérieur, la R5 en a profité, faisant appel à de multiples artisans de renom. Le volant est en marbre français, du crin de cheval a été convoqué pour habiller la planche de bord et du mohair pour les tapis de sol. La motorisation de cette atypique R5 est, elle, plus classique donc électrique et sa destinée être proposée prochainement aux enchères, pour le compte d’une association caritative.

RENDEZ-VOUS / Lamera Cup, quatre gagnants

Ils partirent 14. Et après tant d’efforts, il n’en restait que 4. 4 pilotes en herbe, vainqueur de notre grand concours célébrant le 35è anniversaire de Turbo et les 10 ans de la Lamera Cup. Une sélection drastique, des chronos d’enfer et un jury -de 4 professionnels, (salut Safet !)- les a retenu pour participer aux 26h, plus un tour, de Portimao au Portugal début septembre prochain, la course la plus longue du monde. Ne restait plus qu’à dévoiler la voiture qui prendra la piste.

[ad_2]

Source link

Written by Autocloser

Ce pilote teste les capacités du Mercedes Classe G dès sa descente de camion, sous le regard inquiet de son propriétaire

l’américain Rivian creuse ses pertes