combien coûte-t-elle ? Est-elle fiable ? Quelle version choisir ?

[ad_1]

Presque dix ans sont passés entre le lancement de la petite Zoé et celui de la seconde génération d’électrique chez Renault incarnée par la Mégane E-Tech. Cela peut paraitre long, mais cette décennie a quand même permis à Renault d’emmagasiner beaucoup d’expérience. De quoi peaufiner cette nouvelle Renault Mégane électrique qui n’aurait d’ailleurs jamais dû s’appeler comme ça. En effet, avec son gabarit étonnant, la Renault Mégane E-Tech brouille les cartes. Courte (4,21 m) mais haute (1,50 m), avec d’énormes roues de repoussées aux quatre coins, elle mélange les codes du coupé, du SUV et de la compacte.

Mais c’est à bord que la française marque vraiment le pas avec les Renault d’anciennes générations. Elle restera en effet la première à avoir étrenné la nouvelle planche de bord en deux écrans de 12 pouces disposés en L. Plus qu’une simple question de design, la Mégane fait aussi d’énorme progrès en matière d’info-divertissement grâce à l’implantation de Google Automotive. Compatible Android ou Apple standard, le système embarque les services de Google comme Maps ou le Play Store. Voilà une Renault Mégane “techno” et très agréable à vivre au quotidien.

Cela se ressent aussi à la conduite, où la Renault Mégane électrique parle aux amateurs grâce à une direction très directe et des batteries implantées très bas qui ont permis d’abaisser le centre de gravité (- 9 cm par rapport à la Renault Mégane Thermique). Résultat, peu d’inertie lors des changements de cap profitant à l’agilité, étonnante pour une électrique. Malgré un empattement généreux (2,69 m), l’accessibilité et l’habitabilité sont moyennes à l’arrière, et c’est là le plus gros défaut de cette électrique qui, par ailleurs, gère très correctement son énergie. En revanche, les multiples versions concernant le mode de charge (Standard et Boost pour le petit moteur de 130 ch, Super et Optimum pour le 220 ch) ne facilitent pas le choix, surtout en occasion.

Combien coûte une Renault Mégane électrique d’occasion ?

Commercialisée depuis un peu plus d’un an, la Renault Mégane a surtout connu un bon début de carrière. Du coup, les exemplaires ne manquent pas en occasion et les kilométrages sont encore relativement faibles. Si l’on trouve quelques exemplaires à moins de 30 000 €, cette somme constitue le seuil des bonnes affaires. Entre 30 000 et 35 000 €, les affaires ne manquent pas car les voitures ont la plupart du temps entre 5 000 et 20 000 km. Au-delà, l’affaire n’est pas forcément intéressante en occasion car vous ne bénéficiez plus du bonus CO2 de 5 000 € (à moins de 47 000 € en prix d’achat).

La fourchette de prix établie, il reste difficile de dégoter la bonne version car la Renault Mégane a débuté sa carrière avec une gamme complexe. Au choix : deux capacités de batteries, EV40 ou EV60. Au commencement, petite batterie signifiait petit moteur (130 ch) et “grosse” batterie “gros moteur” (220 ch). Mais Renault a ensuite réalisé l’association de la plus forte batterie et du plus petit moteur. Aucune version n’est vraiment à déconseiller, tout dépendant de votre usage au quotidien et de vos attentes. De manière générale, 130 ch suffisent côté performances et les autonomies de la 40 kWh sont déjà très correctes. Gardez en tête qu’une petite batterie offre certes moins d’autonomie mais se recharge plus vite.

Une fois la version identifiée, prenez soin de vérifier le chargeur qu’avait choisi le premier propriétaire, car Renault donnait le possibilité entre quatre types de recharge : Standard, Boost, Super et Optimum. Sauf le premier niveau, tous sont recommandables, le prix faisait office d’arbitre.

Les autonomies vérifiées de la Renault Mégane électrique en fonction de sa batterie

Cycle Renault Mégane EV40 Renault Mégane EV60
CycleAutonomie ville Renault Mégane EV40282 km Renault Mégane EV60356 km
CycleAutonomie route Renault Mégane EV40235 km Renault Mégane EV60342 km
CycleAutonomie autoroute Renault Mégane EV40170 km Renault Mégane EV60245 km
CycleConsommation moyenne* Renault Mégane EV4017,6 kWh/100 km Renault Mégane EV6019,5 kWh/100 km

La fiabilité de la Renault Mégane

  • EV60 : De rares cas de mise en défaut avec pertes de puissance
  • Électronique : Des dysfonctionnements affectant le système multimédia ou des fonctions annexes
  • Climatisation : La programmation de la climatisation, sur les véhicules sans pompe à chaleur, peut entraîner son arrêt suite à une charge en courant continu. Mise à jour logiciel en septembre 2022
  • Charge : Parfois impossible sur certains exemplaires. Trappe qui ne s’ouvre pas
  • Batterie : Sur EV60, des batteries ont dû être remplacées

Quelle version choisir en occasion pour la Renault Mégane électrique

Motorisation Renault Mégane électrique Puissance Nos remarques
Motorisation Renault Mégane électriqueEV40 Standard Puissance130 ch Nos remarquesLimitée par son chargeur 7 kW, cette version ne peut profiter de la charge rapide.
Motorisation Renault Mégane électriqueEV40 Boost Puissance130 ch Nos remarques22 kW sur courant alternatif, jusqu’à 85 kW en continu, cette Mégane se montre plus polyvalente.
Motorisation Renault Mégane électriqueEV60 Super Puissance220 ch Nos remarquesCapable d’accepter de fortes puissances en continu (130 kW), elle reste limitée à 7 kW en alternatif.
Motorisation Renault Mégane électriqueEV60 Optimum Puissance220 ch Nos remarquesCette fois, la Mégane peut supporter jusqu’à 22 kW en alternatif (et toujours 130 kW en continu).

 



[ad_2]

Source link

Written by Autocloser

Quel trail acheter en 2023 ?

GP d’Autriche de F1 – Max Verstappen après le Sprint : “Il fallait ramener la voiture à la maison”