la voiture de plage découvrable idéale ?

[ad_1]

Avec ses faux airs de Fiat 500 et sa version découvrable sans portes exclusive, la Topolino a tout pour devenir la voiture de plage idéale. Elle réussit, là où la Citroën e-Méhari a failli.

Dans le groupe Stellantis on pratique, en matière de mobilité électrique, une politique de préférence nationale. En effet, dans l’Hexagone on peut conduire à partir de 14 ans, une Citroën Ami. De l’autre côté du Rhin, une fois le double chevron remplacé par un Blitz, les jeunes et moins jeunes peuvent s’offrir une Opel Rocks-e, un clone quasi parfait.

La surprise de Fiat

Sous cet angle on pourrait davantage penser à un Combi Volkswagen vu l'étroitesse de caisse qui amplifie la hauteur qu'à un museau de Fiat 500.
Sous cet angle on pourrait davantage penser à un Combi Volkswagen vu l’étroitesse de caisse qui amplifie la hauteur qu’à un museau de Fiat 500.© DR

Et par delà les Alpes, alors que l’on s’attendait à un nouveau tour de passe-passe avec les logos, Fiat a sorti le grand jeu avec sa Topolino dont le patronyme fait référence à la Fiat 500, la toute première du nom, celle qui fut lancée en 1936. Si bien évidemment la structure tubulaire, le vitrage et le toit demeurent identiques à ses cousines, la marque italienne a eu les coudées franches afin de proposer une carrosserie et surtout des extrémités qui fleurent bon la nostalgie.

Elle a même eut droit à un joli coloris vert d’eau – bien plus seyant que le gris « poubelle » des Citroën et Opel. Le museau de la Topolino évoque clairement celui de sa grande sœur Fiat 500, la poule aux œufs d’or de la firme turinoise. C’eut été dommage de se priver.

Une Topolino cabriolet

La Fiat Topolino soigne son look dans les moindres détails.
La Fiat Topolino soigne son look dans les moindres détails.© DR

D’autant qu’elle fait coup double en s’octroyant l’exclusivité d’une variante cabriolet. Ou plutôt découvrable et dépourvue alors de portes. La voiture de plage idéale, ce dont témoigne son tableau de bord habillé d’un coussin et avec une chic corde servant de frontière entre l’intérieur et l’extérieur. Un agencement qui fait penser à l’univers du nautisme. Une version fermée de la Fiat Topolino, identique alors aux cousines Citroën et Opel est également proposée mais pour l’instant la marque italienne ne la montre pas.

Pour les roues, il s’agit là encore d’un motif néo-rétro appliqué sur de beaux enjoliveurs qui évoquent les jantes de la Fiat 500 Anniversario lancée en 2017.

Enfin, sur le plan technique, la Fiat Topolino hérite d’une batterie d’une capacité de 5,5 kWh offrant une autonomie de 75 km. Cet accumulateur se recharge sur une prise de courant domestique en moins de quatre heures.

Publié le 04/07/2023 Mis à jour le 04/07/2023



[ad_2]

Source link

Written by Autocloser

Essai Ford Bronco (2023) : allez, hue !

La MG4 « GTI » arrive !