Trop chère, la conduite autonome Tesla ? Des hackers ont peut-être trouvé la solution…

[ad_1]

Un groupe de hackers allemands a décelé une faille dans le logiciel Tesla verrouillant certains équipements. En théorie, les propriétaires pourraient donc profiter de la conduite autonome, même si la marque devrait rapidement réagir à ce sujet.

Les options activables à distance en achat ou en abonnement sont de plus en plus fréquentes chez les marques premium. Tesla avait lancé la tendance en proposant une multitude de fonctionnalités à la demande sur sa Model S en 2016 : performances améliorées, autonomie prolongée ou encore conduite entièrement autonome. Cela permet évidemment de simplifier l’outillage industriel et d’optimiser les marges dégagées sur chaque véhicule.

Hélas, certains équipements sont facturés au prix fort. C’est le cas de la conduite entièrement autonome réclamant 7 500 € sur la Model 3. Une somme conséquente qui n’a pas manqué d’interpeller un groupe de chercheurs en cybersécurité de l’Université Technique de Berlin. Après plusieurs mois de recherche, les Allemands ont finalement trouvé une faille permettant de tromper le logiciel et de débloquer les équipements verrouillés.

La Tesla Model 3.
La Tesla Model 3.© Tesla

Des fonctionnalités activables sur tous les véhicules

Les équipes ont dû apprendre les forces et les faiblesses du programme avant d’arriver à une solution pour le moins complexe : simuler des tensions irrégulières sur le logiciel perturbant alors le fonctionnement du processeur principal. Celui-ci baisse alors la garde pendant quelques secondes, permettant aux chercheurs de pénétrer une première fois au cœur du système. Il leur suffit ensuite de copier les différentes clés débloquant les équipements correspondants.

Selon les chercheurs, cette technique bien entendu illégale permettrait d’activer toutes les fonctionnalités montées sur chaque véhicule, y compris sur les marchés où Tesla ne propose pas ces équipements. Le groupe donnera plus d’informations sur ses recherches dans une conférence intitulée “Jailbreaking an Electric Vehicle in 2023 or What It Means to Hotwire Tesla’s x86-Based Seat Heater” qui se tiendra mercredi. De son côté, la marque californienne n’a pas encore réagi à cette prouesse un brin provocante.

Ecran multimédia de la Tesla Model 3.
Ecran multimédia de la Tesla Model 3.© Frank Camuzat

 

La Tesla Model Y.
La Tesla Model Y.© Frank Camuzat

 

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !

Publié le 07/08/2023 Mis à jour le 07/08/2023 Thomas Kim



[ad_2]

Source link

Written by Autocloser

GP de Grande-Bretagne de MotoGP – La réaction de Fabio Quartararo après la course

Révolutionner la distribution automobile avec une plateforme 100% digitale, le pari fou de Stellantis &YOU