Volkswagen ID.7 SW, la limousine électrique fait déjà un break

[ad_1]

Dans la foulée de la berline dévoilée en avril dernier, le break Volkswagen ID.7 vient d’être débusqué sans le moindre camouflage. Découverte.

Le constructeur l’a clairement annoncé par le biais du concept car ID. Space Vizzion dévoilé lors du salon de Los Angeles fin 2019, la gamme électrique s’étoffera d’un grand break. Il s’agira précisément d’une déclinaison SW de la limousine Volkswagen ID.7 présentée en avril dernier et dont la commercialisation aura lieu cet automne.

Nos chasseurs de scoop ont débusqué le grand break totalement dépourvu de camouflage. De toute façon hormis son pavillon étiré et son hayon plus vertical, il n’avait plus grand-chose à cacher. En effet, la plastique de l’auto demeure selon toute logique parfaitement identique à celle de la grande berline.

Quid de la capacité du coffre avec le moteur à l’arrière ?

La future Volkswagen ID.7 SW aura le même format que la berline à savoir une longueur de 4,96 m.
La future Volkswagen ID.7 SW aura le même format que la berline à savoir une longueur de 4,96 m.© L’Automobile Magazine

Le break disposera du même format que la berline, à savoir, une longueur de 4,96 m et bénéficiera également d’un empattement généreux de 2,97 m de quoi loger avec aisance les passagers arrière. Ces derniers profiteront aussi d’un vaste toit vitré panoramique dont la transparence peut être variable. Un équipement high tech qui permet de faire l’impasse sur le traditionnel vélum et de fait augmenter la garde au toit.

A l’instar de la Volkswagen ID.7 Fastback, cette variante SW loge son moteur électrique à l’arrière. La puissance sera de 286 ch et il sera alimenté soit par une batterie d’une capacité de 77 kWh soit par un accumulateur de 86 kWh. Il nous reste à connaître le plus important, le volume de soute. Celui de la berline ID.7 englouti 532 litres sous tablette en configuration à 5 places, une valeur qui, une fois mise en perspective avec la capacité d’emport de l’actuelle Passat Berline (586 litres), n’a alors rien d’exceptionnel. Le break pourra-t-il composer avec une mécanique implanté sur le train arrière ? Un agencement plutôt antinomique…

Publié le 25/08/2023 Mis à jour le 25/08/2023



[ad_2]

Source link

Written by Autocloser

Renault Rafale, Audi RS6 Avant, Polaris RZR XP, Lavage Auto

Mercedes EQE et EQS SUV, voyage autour du Mont-Blanc