la somme faramineuse réunie par Verkor

[ad_1]

La start-up française Verkor vient de boucler une levée de fonds record afin d’ouvrir sa prochaine méga usine de production de batteries pour véhicules électriques à Dunkerque.

Plus de deux milliards d’euros ! C’est la somme exceptionnelle qu’à réussie à réunir l’entreprise Verkor, pour l’installation l’année prochaine de sa gigafactory de batteries pour véhicules électriques à Dunkerque, dans le département du Nord avec l’ambition de créer 1 200 emplois directs et une production initiale de 16 gigawattheures (GWh) par an.

850 millions d’investisseurs privés

Une levée de fonds record pour “une jeune pousse française”, dont 850 millions d’euros en provenance d’investisseurs privés. S’y ajoutent une subvention publique d’environ 650 millions d’euros – sous réserve de validation par la Commission européenne – ainsi qu’un prêt de 600 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement.

Damer le pion à la Chine

L’entreprise tricolore créée en 2020, qui a inauguré fin juin dernier à Grenoble son usine pilote de batteries à haute puissance, fournira d’abord Renault, mais pas seulement. Suivie de près et encouragée par l’exécutif, Verkor a cité Emmanuel Macron dans un communiqué :  “Je félicite” Verkor pour ce tour de table qui “envoie un signal fort sur notre ambition de réindustrialisation” a déclaré le président de la République, ajoutant sur X (ex Twitter). “La France attire, se réindustrialise, décarbone son économie, crée des emplois !”

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !

Publié le 15/09/2023 Mis à jour le 15/09/2023



[ad_2]

Source link

Written by Autocloser

Peugeot 3008, Hyunday Kona, GP Explorer 2

GP de Singapour de F1