premier match des SUV familiaux électriques star de 2024

[ad_1]

La troisième mouture du SUV de la marque au lion boude les salons. Le nouveau Peugeot 3008 a fait l’impasse sur celui de la mobilité IAA de Munich, début septembre. Il brillera également par son absence la semaine prochaine au salon de Lyon. A contrario, son rival électrique, le Renault Scénic fera quant à lui coup double, présent sur les deux évènements. A chacun sa stratégie pour faire parler de lui.

A lire :

Le match des dimensions

Le Peugeot 3008 de troisième génération à une longueur de 4,54 m.
Le Peugeot 3008 de troisième génération à une longueur de 4,54 m.© Alex Krassovsky

Le nouveau Peugeot 3008 est 9 cm plus long que son prédécesseur. Son format atteint désormais 4,54 m. Il est également plus large et plus haut de respectivement 6 et 2 cm soit 1,90 m et 1,64 m. De son côté, l’empattement a progressé de 6 cm soit une valeur de 2,74 m entre les essieux. Mais la grande nouveauté, c’est bien sa silhouette de coupé caractérisée par une lunette arrière fortement inclinée. La capacité d’emport du Peugeot 3008 est de 520 dm3 sous tablette en configuration à 5 places.

Enfin le poids du Peugeot e-3008 dépasse les 2 100 kg ce qui n’est pas à son avantage, le Scénic revendique pour sa part 1 840 kg sur ses versions les plus haut de gamme.

Le Renault Scénic électrique repose sur un empattement de 2,78 m
Le Renault Scénic électrique repose sur un empattement de 2,78 m© Constructeur

Quittant le monde des monospaces thermiques pour endosser l’habit d’un SUV électrique, le Renault Scénic a pris 6 cm en longueur et réduit de 1 cm sa largeur. Comptez sur un gabarit de 4,47 m pour 1,86 m d’un flanc à l’autre. Il repose sur un empattement de 2,78 m. Et sous la toise, le Scénic a perdu 11 cm vis-à-vis de son prédécesseur. Il fait également davantage profil bas que son rival Peugeot avec 1,57 m. Plus court que le 3008, mais doté d’une poupe cubique, le Scénic dispose d’un coffre de 545 litres.

La bataille des pixels, mais une modularité sans éclat et à égalité

La dalle traitée à l'horizontale s'étale sur 21 pouces.
La dalle traitée à l’horizontale s’étale sur 21 pouces.© Alex Krassovsky

A bord, le Peugeot 3008 en met plein la vue à l’aide d’un écran incurvé de 21 pouces qui modernise l’agencement désormais classique baptisé Peugeot iCockpit. A l’arrière, il reste fidèle à une recette des plus basique à savoir une banquette dont l’assise est fixe et les dossiers présentent un découpage de type 40/20/40.

Le Renault Scénic fait confiance à un agencement digital en "L"
Le Renault Scénic fait confiance à un agencement digital en “L”© Constructeur

Dans l’habitacle, le Renault Scénic mise sur un mobilier désormais bien connu dans la gamme (sur l’Austral et la Mégane E-Tech électrique) caractérisée par un ensemble de dalles en « L ». La première, horizontale à une diagonale de 12,3 pouces devant le conducteur, la seconde tactile et verticale, un format de 12 pouces. Aux places arrière, le Scénic a bel et bien définitivement tourné la page du Monospace. Il se contente d’une banquette fixe, fini les sièges indépendants et coulissants. Dommage pour la modularité.

Moteurs : e-3008 vs Scénic mais 3008 vs Austral

Le Peugeot 3008 de troisième génération repose sur la plateforme technique STLA Medium du groupe Stellantis.
Le Peugeot 3008 de troisième génération repose sur la plateforme technique STLA Medium du groupe Stellantis.© Alex Krassovsky

Sous le capot, le Peugeot e-3008 loge une machine électrique délivrant une puissance de 230 ch alimentée par une batterie d’une capacité de 98 kWh utiles. Le constructeur indique un rayon d’action de 700 km selon le cycle d’homologation WLTP. Deux autres versions du Peugeot e-3008 seront au programme. La première disposant de 210 ch, avec un seul moteur et la seconde associant deux électromoteurs (celui supplémentaire se chargeant du train arrière) avec un cumul de 320 ch et quatre roues motrices. L’une comme l’autre disposera d’une batterie de 73 kWh pour une autonomie voisine de 525 km.

Mais le SUV de la marque au lion sera également livrable en version hybride rechargeable de 195 ch autorisant une autonomie de 80 km en mode électrique. Tout comme avec la technologie micro hybride 48V avec cette fois une puissance de 136 ch. Deux versions thermiques qui rivaliseront alors, non pas avec le Scénic, mais avec le Renault Austral. Ce dernier est long de 4,51 m, offre un coffre de 500 litres, et propose deux motorisations hybrides de 160 et 200 ch, plus deux motorisations hybrides légères de 140 et 160 ch. Mais l’Austral fait l’impasse sur l’hybride rechargeable.

Une version plus abordable est aussi au programme avec une puissance de 170 ch et une batterie de 60 kWh. Dans cette configuration, le rayon d’action dépasse tout juste les 400 km.
Une version plus abordable est aussi au programme avec une puissance de 170 ch et une batterie de 60 kWh. Dans cette configuration, le rayon d’action dépasse tout juste les 400 km.© DR

Le Renault Scénic est 100% électrique. Il a d’ailleurs repris à son compte, la motorisation la plus véloce de sa petite sœur Renault Mégane E-Tech électrique, forte de 220 ch. Sa batterie d’une capacité de 87 kWh autorise une autonomie de 620 km. Mais une version plus abordable est aussi au programme avec une puissance de 170 ch et une batterie de 60 kWh. Dans cette configuration, le rayon d’action dépasse tout juste les 400 km.

Pour comparer les prix, il faudra repasser

Les prix du Peugeot 3008 seront communiqués à l’automne, son arrivée en concession est prévue pour le mois de février 2024. Idem pour le Renault Scénic dont les ventes commenceront début 2024. Affaire à suivre.



[ad_2]

Source link

Written by Autocloser

GP du Japon de F1

GP du Japon de F1