L’usine européenne de Tesla va être mise à l’arrêt, faute de pièces

[ad_1]

L’usine de Tesla va s’arrêter pendant deux semaines fin janvier pour cause de pénuries de pièces.

Jusque là, Tesla avait été plus ou moins épargné par de grosse pénuries de pièces et composants pour fabriquer ses véhicules, que ce soit aux Etats-Unis, en Chine ou en Europe. Mais les récentes actualités au proche Orient ne sont pas rassurantes pour le secteur industriel qui craint d’importants problèmes logistiques à la suite des attaques en mer rouge. Certains armateurs ont décidé de ne plus emprunter cette route et de faire tout le tour de l’Afrique, rallongeant grandement les délais de livraison. D’autres, comme le géant français CMA CGM, ont également choisi de doubler les tarifs de fret maritime. Cela touche aujourd’hui Tesla qui va arrêter la production en Europe.

Toute l’usine à l’arrêt

L'usine allemande produit principalement des Model Y
L’usine allemande produit principalement des Model Y© Tesla

 

L’usine allemande de Tesla, qui produit notamment le Model Y pour toute l’Europe, sera entièrement à l’arrêt durant deux semaines du 29 janvier au 11 février.

Les conflits armés en mer Rouge et le déplacement des routes de transport entre l’Europe et l’Asie via le Cap de Bonne-Espérance ont également des répercussions sur la production à Grünheide“, affirme Tesla.

Une mauvaise nouvelle pour Tesla qui espérait augmenter la cadence à 500 000 véhicules par en Allemagne, mais aussi probablement pour bien d’autres constructeurs en Europe dans les mois à venir, puisque la situation n’est pas près de s’améliorer en mer rouge.

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !

Journaliste automobile (et un peu bicyclette aussi). Autant passionné par la nouveauté que l’industrie ou l’environnement, mais aussi tout ce qui fera avancer la mobilité.

Publié le 12/01/2024 Mis à jour le 12/01/2024



[ad_2]

Source link

Written by Autocloser

80 000 personnes déjà inscrites pour… 25 000 véhicules !

Les nouveautés françaises attendues en 2024