Essai Audi SQ8, le plaisir interdit ?


Depuis 2018, le Q8 est devenu le porte-étendard de la marque aux anneaux. Avec son design dynamique, cela fait désormais plus de 5 ans, que le grand SUV Coupé fait tourner les têtes. Alors lorsqu’il s’agit de se pencher sur son inéluctable restylage… cela se transforme en un véritable casse tête. Soit on prend le parti de tout changer au risque de décevoir les habitués de la marque, soit on décide de faire évoluer en douceur un style qui a déjà trouvé son public. Et pour vous éclairer sur le choix du constructeur d’Ingolstadt nous sommes allés en Afrique du Sud pour prendre le volant de la version Chic et dynamique, le SQ8. 

Lorsque l’on découvre la mise à jour du SQ8, force est de constaté que l’allure générale a été préservée. On retrouve une certaine légèreté du dessin alors que le SUV affiche plus de 5 m de longueur. Mais en y regardant de plus près… on se rend compte que finalement toute la face avant a été changée. 

Nous avons des feux inédits, avec un bandeau lumineux plus fin qui rend la voiture plus large la nuit. et nous avons intégrés des nouveaux feux OLED. Les feux Digitaux comprennent 6 segments par Oled. On a 6 modules en tout. et avec ces modules ont peut avoir plusieurs signatures. et on peut faire des petites animations. et Bien sur nous avons intégrer un élément de sécurité. un indicateur de proximité. 

Maintenant si les feux sont allumés et qu’une voiture arrivait par l’arrière, et se rapprochait tous les segments du module s’allumeraient pour informer le conducteur qui arrive derrière vous que la voiture est à l’arrêt et qu’il doit s’arrêter.
C’est un nouvel élément de sécurité pour nous. Vous voyez quand vous approcher de la voiture, tous les feux s’allument. 
Bien sur si vous étiez une voiture, il s’allumerai bien plus tôt . 

A bord du SQ8 on conserve le niveau de finition  chic et sport de ce grand SUV Coupé. Que ce soit pour le choix des matériaux, l’aménagement et la qualité d’assemblage, on y retrouve  l’esprit A8. Pour ce qui est des nouveautés, on peut relever de nouveaux inserts décoratifs dans l’habitacle et une remise à niveau du système d’info divertissement… 
Mais c’est sur les routes qui nous mènent au Cap de Bonne espérance que le changement le plus spectaculaire se révèle. 

Impressions de conduite 

Mais pour pleinement apprécier la sonorité de ce V8 essence il faudra s’acquitter d’un chèque de 135 000 euros minimum. et ajouter à cela 60 000 euros de malus… Bref le SQ8 est devenu un plaisir interdit… en tout cas en France. En revanche le Q8 hybride rechargeable lui sera  disponible ce printemps.. et la bonne nouvelle  c’est qu’il sera exempté de Malus. 
 



Source link

Written by Autocloser

Gros crash pour le successeur de Zarco chez Pramac, Morbidelli donne des nouvelles rassurantes sur son état de santé

les couleurs de la Renault 5 électrique dévoilées !